Passage en code orange : La Province adapte ses écoles aux réalités de terrain

    Passage en code orange : La Province adapte ses écoles aux réalités de terrain

    L’enseignement provincial du Hainaut passe en code orange mais les écoles adapteront leurs aménagements en fonction des situations de terrain. Réuni en visioconférence, le Collège provincial a souhaité laisser un maximum de souplesse à ses établissements. Pas de mesures linéaires donc mais une responsabilisation des directions d’écoles qui, mieux que quiconque, sauront apprécier les mesures à prendre. Avec un leitmotiv : la sécurité sanitaire des élèves et du personnel.
    Dans l’enseignement provincial, comme dans tous les réseaux, le taux d’absentéisme rend les missions pédagogiques difficiles. On peut estimer que, pour 2% de cas avérés positifs, 25% des élèves, professeurs et membres du personnel manquent à l’appel, notamment, en raison de mesures de quarantaine. Une situation en croissance que ne simplifie pas la décision de ne plus soumettre les personnes asymptomatiques aux tests COVID.
    Pour faire face au mieux à cette situation, le Collège provincial a défini un cadre général, tant les situations varient selon les écoles et même les classes. La souplesse est le mot d’ordre. Et les écoles sont habilitées, en fonction de leur actualité, à aménager leurs horaires en reportant ou suspendant certains cours. L’enseignement à distance est clairement favorisé par la Province de Hainaut qui a beaucoup investi dans les outils numériques. Le Collège provincial veut s’assurer que les élèves de son réseau disposent des moyens techniques suffisants pour alterner le présentiel et les cours à distance. La lutte contre le décrochage restera prioritaire en cette période compliquée.
    En fonction de l’évolution de la situation, des classes - voire des écoles - pourront être fermées pour autant que ces solutions à distance puissent être mises en oeuvre. Il s’agit de penser l’organisation générale des écoles pour que le moins d’élèves possibles soient amenés à se croiser… mais il ne s’agit toutefois pas de rendre la vie scolaire impossible. C’est ainsi que les cantines demeureront ouvertes et que les cours d’éducation physique se poursuivront dans le plus grand respect des règles de distanciation et d’hygiène.
    Dès les prochains jours, les parents seront informés des mesures spécifiques prises dans l’école de leur enfant. Un tableau hebdomadaire de la situation sanitaire au sein de chaque établissement permettra de prendre les décisions les plus adéquates en temps réel.
    Stages : garanties exigées
    Le Collège provincial s’est par ailleurs penché sur la problématique des stages dans le secteur paramédical et hospitalier. Il réaffirme que ses stagiaires doivent bénéficier des mêmes garanties de protection que le personnel des structures d’accueil. La Province de Hainaut établira une liste des élèves et étudiants volontaires pour prester dans les institutions de soins et unités Covid. Cet engagement se fera sur base de conventions et d’une assurance de protection suffisante.