Témoignages

    Retrouvez différentes interviews d'anciens élèves de l'Athénée Provincial Jean d'Avesnes.

     

    Adrien (Promo 2020 en Éducation Physique/Langues et futur étudiant en Assistant Social)

    J’ai intégré la section dès la 3ème année car, depuis tout petit, le sport fait partie de ma vie et ça m'a directement attiré d’en faire mes études.
    Au final, ces études m'ont apporté des capacités physiques, de la cohésion de groupe et du savoir vivre ensemble.
    En effet, j'ai particulièrement apprécié l'entente qu'il y a entre les élèves et les professeurs dans l’option. Si un élève a un problème, il n’a pas à hésiter à en parler aux professeurs car ils sont là pour nous et nous le font sentir dès le début de l'année.
    Étant donné que nous sommes une option sportive, nous faisons beaucoup de sports collectifs, ce qui nous rapproche et nous soude les uns les autres. Les stages permettent également d’entretenir cette notion de « famille EP » et resteront les meilleurs souvenirs de mes 6 ans à l’APJA.
    Maintenant, changement de cap pour moi car je vais entamer des études pour devenir assistant social.

    [ITW Juillet 2020]

     

    Emma (Promo 2020 en Éducation Physique/Sciences et future étudiante en Institutrice Primaire)

    J’ai choisi d’aller dans l’option EP parce que j’aime beaucoup le sport. D’ailleurs, j’en pratique énormément à l’extérieur de l’école mais cette option m’a apporté une vision du sport tout à fait différente que dans un club. Les EP sont une famille où on encourage ceux avec plus de difficultés et inversement. Les liens tissés avec les élèves et les professeurs et le stage rendent vraiment cette option très agréable !
    Je resterai d’ailleurs dans des études à vocation humaine puisque je vais commencer un bac en institutrice primaire.

    [ITW Juillet 2020]

     

    Hélia (Promo 2019 en Éducation Physique/Langues et en BAC 2 Architecture)

    J’ai eu un parcours scolaire un peu différent des autres élèves car j’étais élite en gymnastique au centre de haut niveau de Mons. Ainsi, j’étais dispensée de plusieurs cours tels que le sport et le choix philosophique afin de suivre les entrainements au sein du centre. J’aimerais d’ailleurs souligner que l’école a toujours été très compréhensive envers moi et m’a toujours soutenue dans ce parcours, en envoyant par exemple les feuilles de cours que j’avais raté à cause d’une compétition.
    J’ai cependant mis fin à ma carrière peu avant le début de ma 4ème année scolaire et j’ai donc pu intégrer l’option EP. Cela m’a permis de découvrir l’athlétisme et la natation. Au niveau de la gymnastique, les professeurs étaient à l’écoute et en demande de conseils sur des points plus techniques je que connaissais. Je n’ai pas été mise de côté malgré mon statut d’ex-gymnaste.
    Les enseignants sont réellement à l’écoute de leurs élèves et nous apportent beaucoup de soutien. Durant ces 3 années en EP, j’ai eu la chance de participer à de multiples stages d’option qui se sont toujours très bien déroulés, tant dans les activités que l’ambiance générale.
    Après avoir terminé mes années au sein de l’APJA, j’ai entamé des études à la faculté d’Architecture et d’Urbanisme de l’UMONS et je suis actuellement en 2ème année de bachelier. Bien évidemment, l’éducation physique n’était pas forcément la meilleure option pour les études que je suis actuellement mais je ne garde que de bons souvenirs de l’APJA, une école très familiale et ouverte d’esprit.

    [ITW Juillet 2020]

     

    Hanifa (Promo 2019 en Sciences Sociales-Langues 3 et en BAC 2 en Droit)

    J'ai été diplômée l'an passé de l'APJA et suis actuellement en deuxième bachelier en Droit à l’UMONS/ULB. Même si l’enseignement des sciences sociales est différent de celui du Droit, il y a plusieurs aspects similaires car cette option permet une ouverture sur beaucoup d’études universitaires. En Droit, l’esprit de synthèse, la rapidité de compréhension et d’écriture, mais surtout la rigueur du travail sont des éléments clés de réussite. Les études en sciences sociales à l’APJA m’ont énormément apporté à ces niveaux-là. Nous avons appris à interpréter les mouvements sociaux des sociétés et l’étude des liens entre les systèmes, les pays, etc. Notre professeure nous a inculqué énormément de choses et de valeurs durant ces 3 années comme le respect envers autrui, l’écoute, l’entraide et surtout la persévérance. Le cours de français m’a aussi été d’une grande aide pour la rédaction de mes travaux dans le cadre de mes travaux pratiques.

    Et à l’APJA, je garderai toujours ce souvenir chaleureux du sentiment de famille. Nous avions une certaine proximité et un lien avec le corps professoral tout en restant dans le respect. Les professeurs sont ouverts et à l’écoute des étudiants. Même s’ils nous ont inondés de travail et qu’ils nous ont imposé la rigueur et la persévérance pour nous former aux études supérieures. Je ne peux que les remercier pour ces belles années passées avec eux ! 

    [ITW Novembre 2020]

     

    Amandine (Promo 2019 en Sciences Sociales-Sciences et en BAC 2 en Sciences Humaines et sociales à l'UMons)

    Ces études m’ont permis d’être beaucoup plus compréhensive par rapport au monde qui nous entoure, d’avoir un esprit de solidarité et encore plus d’ouverture d’esprit. Les différents thèmes abordés, les travaux et recherches m’ont permis d’élargir ma culture générale et d’apprendre à défendre certaines causes qui me tiennent à cœur. En effet, la société et les problèmes qu’on y rencontre me passionnent et je cherche à comprendre les actes de chacun.

    Elles m'ont également bien préparée aux études supérieures. Ainsi, les cours de sciences sociales m’ont donné un bon coup de main pour me lancer dans les différents cours de mon bachelier en Sciences Humaines et Sociales à l’université et les comprendre beaucoup plus facilement. Par exemple, j’avais déjà acquis de nombreux termes pour les cours de droit ou de sciences politiques et je ne me suis pas retrouvée (trop) perdue face à tous les penseurs du domaine social. Actuellement en BAC 2, je me tournerai ensuite vers le master de sociologie pour devenir enseignante. 

    Je ne garde que de bons souvenirs de mes années à l’APJA que ce soit avec mon option ou les cours généraux, cette école est comme une grande famille. Je garde des souvenirs d’échanges entre profs et élèves, des sorties dans la joie et la bonne humeur, un voyage rhéto inoubliable avec des profs en or, des liens forts et de l’entraide entre chacun. Des activités comme la semaine qu’on a passé au Tribunal seront aussi marquées dans ma tête à vie.

    [ITW Novembre 2020]

     

    Benjamin (Promo 2018 en Éducation Physique/Langues et en BAC 3 Commerce Extérieur à l’EPHEC)

    Mes études en EP m’ont apporté beaucoup. Physiquement bien sûr car toutes les disciplines proposées comme la gym aux agrès, l’athlétisme ou encore la natation permettent de nous développer. Mais surtout humainement ! Cette option ne connait pas l’individualisme que l’on trouve fréquemment dans certaines écoles. Ici, on mise sur l’intérêt collectif. Cela nous pousse à adopter des valeurs comme l’esprit d’équipe, la patience ou encore le dépassement de soi. Le coté humain m’aura réellement marqué lors de mes années à l’APJA. J’avais connu deux précédentes écoles en secondaire, mais c’est ici que j’ai connu mes plus belles années, avec que de bons souvenirs. Nos différents professeurs, que ce soit nos profs de sport ou des cours généraux, faisaient attention à chaque personne et s’adaptaient en fonction pour que chacun puisse avancer.
    Après l’APJA, je me suis orienté vers des études commerciales, plus particulièrement le commerce international. Je fais mes études à l’EPHEC qui est une haute école de commerce à Bruxelles. J’ai réussi avec grand succès tous mes examens et appris énormément sur le plan intellectuel et personnel. Dans le cadre de mes études, je suis très souvent en contact avec les entreprises, l’accent est mis sur la pratique des connaissances. Cette année par exemple, j’ai mené une étude de marché et un business plan pour voir la viabilité d’exporter une entreprise montoise à Madrid. Mon équipe et moi nous sommes rendus à Madrid rencontrer des fournisseurs et des experts dans la finance, le droit des entreprises, en marketing, etc.
    Bien que je n’avais pas reçu une formation commerciale à l’APJA, mes 3 années passées ici m’ont préparé sur le plan humain. Dans mon école, on a énormément de travaux de groupe donc cette valeur du travail d’équipe m’a beaucoup aidé et cette envie de se dépasser continuellement aussi.
    Et puis, c’est toujours sympa de pouvoir faire des poiriers ou des figures sur des barres fixes lorsqu’on est avec des amis en soirée ou à la plage, non ?

    [ITW Juillet 2020]

     

    Margot (Promo 2018 en Éducation Physique/Langues et en bachelier Institutrice Primaire)

    La section EP est avant tout une section sportive qui nous permet de nous ouvrir aux autres, de développer l'esprit d'équipe, l'entraide, le dépassement de soi.
    J’ai particulièrement apprécié les professeurs, toujours à l'écoute de leurs élèves et les voyages organisés qui nous permettent de découvrir de nouvelles disciplines ainsi que de faire de nouvelles rencontres, découvrir des lieux de France magnifiques.
    Après l'APJA, je me suis lancée dans des études d'institutrice primaire. Ces études n'ont pas spécialement de liens avec l'option EP. Toutefois, un cours d'éducation corporelle m'est dispensé. Je dois avouer que le cours de natation de l'APJA m'a fortement aidée.
    En tout cas, mes deux années passées à l'école ont été les plus belles tant au niveau scolaire que relationnel.

    [ITW Juillet 2020]

     

    Loredana (Promo 2018 en Sciences Sociales-Langues 3 et en BAC 3 en Sciences Humaines et Sociales à l'UMons)

    Après l'APJA, j'ai commencé par la traduction et interprétation en anglais/espagnol à l'UMons mais j'ai vite compris que ce n'était pas pour moi et je suis maintenant en Bac 3 à l'UMons, en Sciences Humaines et Sociales, option information/communication. C'est d'ailleurs le cours de sciences sociales qui m'a donné l'envie de m'orienter là dedans et il m'a évidemment bien aidée grâce aux notions de sociologie, politique, anthropologie et de droit ! En plus de m'aider pour mes cours, mes études en sciences sociales m'ont beaucoup apporté quant à ma vision de la société et à sa compréhension. Les cours m'ont permis de pouvoir comprendre le système judiciaire par exemple, qui est assez complexe ou encore le système politique qui sont des éléments très importants au fonctionnement de notre société. Combien de fois, j'ai pu aider quelqu'un qui ne comprenait pas le système politique belge ou qui désirait s'informer sur un parti politique, par exemple ! C'était un cours enrichissant et qui a un réel impact sur notre vie, il nous servira quoi qu'il arrive à coup sûr ! J'ai réellement adoré la pluralité des disciplines qui nous sont enseignées, ça nous permet de toucher un peu à tout et d'avoir différentes perspectives quant au choix d'études par la suite. Et je ne remercierai d'ailleurs jamais assez ma professeure de m'avoir transmis sa passion !

    Ce qui est sûr également, c'est que l'APJA est une école différente des autres, c'est comme une petite famille! Les professeurs sont proches des élèves et les accompagnent dans leurs études, l'ambiance est agréable. J'ai adoré passer l'entiereté de mes études secondaires à l'APJA et les voyages restent probablement mes meilleurs souvenirs !

    [ITW Novembre 2020]

     

    Margot (Promo 2017 en Sciences Sociales - Langues 3 et Bachelière Assistante sociale + MA1 en Criminologie)

    Mes études en sciences sociales m'ont permis de découvrir le milieu qui aujourd'hui me passionne. Les connaissances que j'ai pu apprendre dans cette option m'ont réellement aidée dans mes études d'assistante sociale. Lorsque je suis arrivée à la haute école, j'avais déjà de bonnes bases grâce au cours de sciences sociales mais également grâce aux autres cours que j'ai pu recevoir à l'APJA. Je pense, par exemple, aux cours de français ou de langues qui sont très complets à l'apja. Encore aujourd'hui, en Master, il m'arrive de retourner voir dans mes cours de l'APJA car certaines matières me semblent mieux expliquées.

    Au niveau des sciences sociales, les activités qui sont mises en place sont très intéressantes et permettent d'apporter des connaissances de manière différente que de recevoir juste des cours magistraux et théoriques. Par exemple, nous sommes allés voir un procès en cours d'assises et aujourd'hui, dans le cadre de mon Master en criminologie, cette expérience me sert beaucoup (mettre des images et des souvenirs sur de la théorie).

    En bref, l'expérience que je tire en tant qu'élève au sein de l'APJA est très positive. La plupart des professeurs sont réellement à l'écoute des besoins individuels des élèves. L'ambiance est en général chaleureuse ce qui permet d'apprendre de façon agréable.

    [ITW Novembre 2020]

     

    Tiffany (Promo 2016 en Sciences Sociales - Langues 3 et Bachelière institutrice maternelle + Passerelle institutrice primaire )

    Les sciences sociales m'ont donné un esprit critique sur les faits d’actualité. Ne pas rentrer dans des amalgames, racisme etc., savoir se faire sa propre opinion sans être influencée par les autres, tout en ayant les connaissances sur les sujets. Au final, j'ai appris beaucoup de théorie, mais des théories qu’on utilise dans la vie de tous les jours.

    Mes connaissances m'ont permis de réussir aisément mes études comme institutrice maternelle et je réalise actuellement une passerelle en institutrice primaire.
    Les cours de sciences sociales m'ont donné de nombreuses facilités dans certains cours, comme psychologie de la communication et de la relation dans la société. Cette matière avait été analysée en long et en large à l'APJA. En plus de ça, grâce à l’esprit critique et la faculté d’analyser les faits d’actualité, je me sentais vraiment à l’aise. L’exigence du cours de français m’aura également bien formée comme les cours de sciences où j’ai eu des notions de neurologie, bien utiles pour la suite.

    Jean d'Avesnes m'aura donc offert une très bonne formation, avec des professeurs pédagogues, à l'écoute, qui savent s’adapter à chaque élève et les différencier. Une superbe atmosphère, sans stigmatisation, avec de l'autorité mais aussi un côté famille et je ne regrette vraiment pas d’avoir fini mes secondaires là alors que eu j'ai eu des échecs scolaires dans mon ancienne école.
    À l'APJA, on se sent protégé, comme dans un cocon. Le voyage de rhéto à Madrid restera aussi un super souvenir avec des professeurs qu’on a apprécié découvrir.

    [ITW Novembre 2020]

     

    Anaïs (Promo 2014 en Sciences Sociales - Sciences et neuropsychologue)

    Ces études en sciences sociales m’ont permis d’acquérir les bases pour mes études supérieures, notamment grâce à la méthode de travail que j’ai apprise, mais également d’acquérir plus de maturité et de développer un esprit critique sur le monde qui m’entoure et la volonté de voir toujours plus loin.
    J’ai eu l’occasion d’apprendre à aller vers les autres, d’affirmer mon point de vue tout en écoutant et respectant ceux d’autrui.

    Après l’APJA, j’ai obtenu un bachelier en psychologie et sciences de l’éducation, un master en psychologie à finalité spécialisée (Neuropsychologie) et un certificat universitaire en psychothérapie cognitive et comportementale.
    Depuis, j’officie comme neuropsychologue.
    En tout cas, l’APJA restera une belle expérience et je ne regrette absolument pas de m’être tournée vers cette option. Si je devais retenir l’une ou l’autre chose? La diversité de la matière de l’option et les nombreux échanges et liens créés grâce à cette petite classe. Et au niveau de l’école, les professeurs présents et bienveillants, le lieu superbe, les éducateurs à l’école et les voyages !

    [ITW Novembre 2020]

     

    Isaline (Promo 2013 en Sciences Sociales-Langues 2 et professeure de français dans le DI)

    Ces études m'auront appris à exercer mon esprit critique, à être ouverte d’esprit et à développer ma culture générale. Ce qui m'a particulièrement plu, c'est que l'option nous permettait de débattre sur des sujets d’actualité, ce qui m'a également appris à m’intéresser au monde qui m’entoure.

    Après l'APJA, j’e me suis tournée vers un régendat en français - français langue étrangère. Ce n’est jamais facile de commencer des études supérieures. Toutefois, j'étais bien préparée et prête pour mon régendat. Je garderai toujours comme souvenir l’implication inconditionnelle des enseignants. Ils ont toujours été présents pour les élèves et à leur écoute. À l’époque, j’étais Espoir sportif et mes enseignants m’ont soutenue tout au long de mon année. Ils restent mon modèle en tant que jeune enseignante.

    [ITW Novembre 2020]

     

    Robin (Promo 2012 en Education Physique/Sciences, Diplômé et professeur en Éducation Physique)

    Mes études en EPSC m’ont réellement épanoui. J’étais un étudiant heureux, qui était vraiment à sa place dans cette école et dans une section qui me permettait de développer mes capacités sportives.
    La diversité des activités pratiquées au long de l’année et pendant le stage sportif annuel était tout simplement idéale et m’a permis de réaliser mes études supérieures en Éducation Physique.
    Même si je n’ai passé que 2 années en EP, j’étais largement à niveau pour les activités sportives. De plus, mon cursus scientifique lors de mes 6 années dans le secondaire m’a avantagé pour les cours théoriques dispensés en Haute Ecole.

    [ITW Juillet 2020]

     

    Noé (Promo 2011 en Éducation Physique/Langues et footballeur professionnel au Standard de Liège)

    Mes études m’ont permis de cumuler le sport et les études. D’avoir un bagage physique supérieur aux autres joueurs de mon équipe car je m’entrainais deux fois plus, tout en suivant toujours un cursus scolaire général.
    Je garde d’ailleurs d’agréables souvenirs de ces années à l’APJA avec mes camarades de classes et des profs à qui je reviens dire bonjour chaque année. Après ma rhéto, j’avais commencé́ des études d’agent immobilier en cours du soir. Bien que je me sentais idéalement préparé pour ces études, j’ai dû les arrêter après un an car il fallait trouver des stages pour pouvoir continuer, ce qui n’était pas possible avec ma carrière de footballeur. En effet, dès la fin de mes études, j’avais signé un contrat pro au RAEC Mons qui m’a permis de découvrir la D1 après un prêt à Tubize. Depuis lors, j’ai évolué dans différents clubs de l’élite, comme le Cercle de Bruges, Mouscron, Crotone (Série A/Italie), Gand, à nouveau Mouscron et enfin le Standard de Liège.

    [ITW Juillet 2020]