Une médaillée d'Or à l'EDF Mons !

    Le 04 mai dernier, Nahida HARIM, élève de rhéto à l’EDF participait à la finale des Olympiades de Bio. Cocorico pour l’enseignement provincial ! La jeune fille terminait première et donc médaille d’or parmi 764 participants ! Cette première place sur le podium lui ouvre les portes de l’Olympiade Internationale qui se déroulera en Hongrie du 14 au 21 juillet prochain.

    C’est notamment Madame Légrand, sa prof de Bio qui lui a donné l’envie de participer : « Elle nous dit que ce serait un bon entraînement pour la suite de notre parcours ». Nahida se destine aux études de médecine.

    La préparation a duré deux ans. « J’ai donné les bases en classe mais l’essentiel se fait en autonomie à la maison », souligne l’enseignante.

    L’an passé, Nahida a terminé 10e aux Olympidaes de Bio. Un bon premier score qui l’a d’office qualifiée en ½ finale cette année et qui lui a permis d’effectuer un stage aux Luxembourg avec d’autres demi-finalistes. « J’ai eu la chance de travailler dans un laboratoire. J’ai fait des manipulations sur du matériel de pointe ». Mais ce fût également une expérience humaine enrichissante pour Nahida. Elle s’est fait de nouveaux amis et cela lui a confirmé son souhait d’étudier la médecine. « Je ne veux pas rester non stop en labo. Pour moi, la recherche est frustrante. Je manque généralement de patience et je veux du résultat immédiatement ». Voilà donc une jeune femme déterminée qui s’orienterait donc vers la médecine générale. « C’est, je pense, une bonne stimulation intellectuelle. On doit pointer le problème en peu de temps ».

    De son côté, l’enseignante constate que le concours a fait progresser l’élève. « Elle a pu réaliser qu’elle ne peut pas tout solutionner tout de suite. Elle a dû, par elle-même, trouver des tout en restant calme ». Les olympiades plongent les candidats dans l’atmosphère universitaire, loin du contexte plus rassurant du secondaire. Pour la prof de Bio, « c’est une façon pertinente d’apprendre que l’échec fait partie de la progression et qu’il ne faut pas abandonner au premier obstacle ».

    Se profilent à présent pour Nahiba la préparation de l’examen d’entrée en médecine le 10 juillet ainsi que sa participation aux Olympiades en Hongrie quelques jours plus tard ! « Je me focalise sur mon examen d’entrée. Pour la Hongrie, je vais m’appuyer sur les acquis car c’est une expérience humaine bien avant le challenge ».

    L’établissement d’enseignement provincial souhaite d’ailleurs à Nahida de profiter de son séjour, des visites sur place et des nouvelles rencontres avec les participants venus comme elle des 4 coins du globe.

    Les Olympiades mêlent théorie et pratiques. Elles sont organisées chaque année en biologie, en chimie et en physique. Outre le fait de stimuler l’intérêt pour les sciences et leur enseignement, elles permettant aux élèves d’appliquer leurs connaissances et leur savoir-faire, dans un esprit olympique.