Les élèves de l'EDF Mons soutiennent les réfugiés Syriens

Imprimer
Les élèves de l'EDF Mons soutiennent les réfugiés Syriens

Depuis quelques années, il existe un atelier Amnesty International au sein de l'Ecole du Futur de Mons. Les élèves en font partie et peuvent ainsi exercer leur rôle de citoyens.

Récemment, chaque jeune membre du groupe a rédigé une lettre pour protéger des réfugiés syriens qui risquent d'être renvoyés en Syrie depuis le Danemark.

Entre 2020 et le 1er avril 2021, le Danemark a révoqué ou n’a pas renouvelé le permis de séjour de 380 réfugié·e·s syriens, affirmant que certaines parties de Syrie (Damas et le gouvernorat de Rif Dimashq) étaient « sûres ».

Si de nombreuses personnes attendent la décision définitive en appel sur leur cas, 39 réfugiés syriens ont déjà été placés en « instance de renvoi », ce qui signifie qu’ils risquent d’être renvoyés en Syrie.

Amnesty International considère que tout renvoi en Syrie constituerait une violation du principe de non-refoulement, qui interdit aux États d’expulser des personnes vers un pays où elles courent un risque réel de subir de graves violations des droits humains.

Félicitations aux élèves pour leur implication citoyenne en faveur du respect des droits humains.