Séance solennelle de rentrée académique de l’Institut Provincial d’Enseignement Supérieur de Promotion Sociale Henri La Fontaine !

    Séance solennelle de rentrée académique de l’Institut Provincial d’Enseignement Supérieur de Promotion Sociale Henri La Fontaine !

    Nous sommes le 30 septembre, à l’heure où les lumières des bureaux s’éteignent peu à peu. Les rues se remplissent des premiers badauds à la recherche d’un restaurant ou d’un bar pour bien amorcer le week-end. Les rires fusent, les rencontres commencent. Nous sommes un vendredi soir, à Mons.

    Pourtant, un attroupement se forme devant une école. D’anciens étudiants et des professeurs se sont parés de leurs plus beaux atours. On s’embrasse, on se remémore les bons moments, on s’inquiète de ne pas encore avoir croisé certains potes de l’époque … Aujourd’hui, se déroule la première séance solennelle de rentrée académique de l’Institut Provincial d’Enseignement Supérieur de Promotion Sociale Henri Lafontaine !

    Après deux années compliquées, le moment de fêter ce changement de nom tant attendu est enfin arrivé. En février 2020, la nouvelle tombe : la renommée Promsoc Supérieur Mons - Borinage fait peau neuve. Elle portera désormais le nom d’un humaniste, d’un pacifiste, d’un homme dont les valeurs sont si chères aux membres de l’école. « Henri Lafontaine était un fervent défenseur des droits des femmes, préoccupé par l’éducation pour tous et un accès global à la connaissance et aux savoirs », nous confie Corine Yernaux, la Directrice de l’établissement. « Son nom symbolise la volonté de s’engager, de respecter les différences, de favoriser l’ouverture vers l’autre et vers l’extérieur » poursuit-elle, enthousiaste.

    Curieux, nous écoutons les discours qui inaugurent cette nouvelle année d’enseignement. D’anciens professeurs racontent leur expérience avec émotion, des diplômés reviennent sur leur parcours et sur ce qu’ils sont devenus. Tous s’accordent sur l’importance que revêt l’enseignement de promotion sociale en Province de Hainaut. Ses qualités sont nombreuses et l’ensemble des intervenants insistent sur l’épanouissement personnel que permet une meilleure insertion professionnelle et sociale. Il y en a, en effet, pour tous les goûts ! Marketing, comptabilité, relations publiques, gestion des ressources humaines, informatique de gestion, immobilier, publicité, infographie, soins infirmiers … Chacun aura la possibilité de se former en journée ou en soirée pour … Changer de vie. Que ce soit pour évoluer dans une institution, pour parfaire ses connaissances ou pour embrasser une nouvelle carrière, c’est, en effet, de changement qu’il est question.

    Puis, c’est au tour d’Idaly de prendre la parole. Nous sommes d’emblée happés par son témoignage. Arrivée de Colombie à l’âge de 40 ans et ne balbutiant que quelques mots de français, elle intègre un bachelier en commerce international au sein de la Promsoc Supérieur Mons – Borinage, seule institution à lui tendre la main. Son diplôme colombien en marketing et publicité n’est malheureusement pas reconnu par les autorités belges. Qu’à cela ne tienne ! Idaly s’investit de tout son être dans ce nouveau cursus … Puis rejoint l’université pour étudier les sciences de gestion … Décidant ensuite de se lancer dans l’agrégation … Elle se voit enfin proposer un doctorat tout en gérant sa propre boîte d’import - export. Quel parcours ! Gageons que prochainement, Idaly pourra rejoindre l’équipe enseignante de l’Institut Henri Lafontaine. La boucle serait ainsi bouclée. En tout cas, si proposition lui en est faite, elle ne dira pas non !

    Mais déjà les discours touchent à leur fin et sont prononcés, par Madame la Directrice, les mots tant attendus : « Je déclare ouverte l’année académique 2022 – 2023 ! ».

    En rejoignant la salle où un verre sera offert en vue de prolonger ce moment de retrouvailles, nous croisons Éric. Engagé dans la fonction publique, il a fait de son rêve une réalité en se lançant dans l’immobilier. Aujourd’hui, il concilie les deux et le doit à sa formation auprès de l’Institut Henri Lafontaine. Nous lui demandons quelques mots pour clore cette soirée riche en rencontres. Il ne se fait pas prier : « Longue vie à cette école ! Que cette année et celles à venir se passent au mieux ! ». Une conclusion fort à propos pour cette première séance solennelle de rentrée académique !