Une journée d'écolage

    Une journée d'écolage

    Un formateur de Haas Automation a montré l’utilisation d’une tour à commande numérique pour la fabrication de pièces programmées au professeur et aux élèves de 4e année Technique de qualification en système d’usinage (TQSU) de l’Institut Provincial d’Enseignement Technique secondaire (IETS) à Charleroi.


    Le technicien·ne en usinage est l'opérateur·rice qui supervise la fabrication de pièces mécaniques de haute précision. Celles-ci peuvent être utilisées dans de nombreux domaines tels que l'automobile, la téléphonie, l'électronique, le médical, la dentisterie, la communication, le nautisme, l'aéronautique, le spatial, etc.
    Haas Automation est le plus important constructeur de machines-outils occidental. Ces outils sont conçus pour répondre aux besoins d’aujourd’hui et de demain des ateliers modernes. Le formateur a passé une journée pour montrer les bases de fonctionnement de la machine, les nouvelles fonctionnalités, l’entretien, les nouveaux programmes intégrés.

     

    Un métier d’avenir !
    Dans les centres d’usinage, on retrouve de plus en plus de machines-outils spécialisées à comm
    ande numérique. Ces machines permettent de travailler des formes complexes sans avoir à démonter la pièce. Ainsi, il est possible de réaliser des pièces de grande
    précision. Aujourd’hui, la commande numérique permet d’automatiser totalement ou partiellement l’usinage. "Cette tour à commande numérique est idéale pour la fabrication de pièces de précision typiques, par exemple des secteursde l’aéronautique tels que la SABCA ou la Sonaca. Les pièces sont réalisées en toute autonomie et dans tous matériaux confondus – tels que acier, fer, titane pour les ferreux ou le bois pour les non-ferreux. Ces pièces peuvent être très complexes et très précises. On commence par dessiner en 3D, après on passe à la programmation puis à la réalisation sur machine. En achetant cette tour, l’école souhaite que nos élèves fassent le lien directement avec la réalité industrielle. On entre réellement dans la nouvelle technologie. C’est important : il n’y a plus de décalage entre l’industrie et l’école ! Il faut savoir que le personnel qualifié de commande numérique et les opérateurs à commande numérique manque cruellement. Les entreprises sont en grande recherche ! C’est aussi une des raisons qui a décidé l’école de mettre cet outil en fonction" , explique le professeur Stéphane Michaux.
    Suite à cette formation, il sera en charge de montrer toute l’étendue des fonctionnalités de cette machine aux élèves de 5e et 6e TQSU.