Je suis mécano

    Je suis mécano

     

    L’Institut d’Enseignement Technique Secondaire propose aux jeunes un enseignement à la hauteur des demandes du marché de l’emploi. Notamment la formation au métier de mécanicien·ne polyvalent·e automobile.

    Très recherché sur le marché de l’emploi, ce type de mécanicien est la personne qui effectue des travaux de maintenance préventive et/ou corrective, de mise au point et de préparation sur des véhicules de tourisme. « A la fin de son cursus, l’élève doit pouvoir, entre autres, utiliser des appareils de tests et de diagnostics, intervenir sur toutes les parties mécaniques d’un véhicule, réparer les dispositifs électriques et électroniques, les systèmes de climatisation » explique Alex Desmet, professeur de mécanique.

     

    Pour parfaire la connaissance du métier, théorique et pratique, les élèves de cette section participent régulièrement à des formations.

     

    La Certification Par Unités d’acquis d’apprentissage (CPU) désigne un dispositif organisant la certification des savoirs, aptitudes et compétences professionnels en Unités d’Acquis d’Apprentissage (UAA). « Nos élèves de 6e année doivent acquérir 8 unités spécifiques pour obtenir leur diplôme. Ils viennent de suivre une unité de qualité véhicule et montage d’accessoire pour véhicule tourisme. On présente aussi cette année la certification en véhicule électrique et sur la climatisation du véhicule. Nous ne pouvons être présents lorsque nos élèves passent leur certification pour éviter qu’on les influence mais nous sommes très fiers du retour que nous avons des centres de formations. Non seulement, on nous confirme que notre enseignement ainsi que l’engagement des professeurs sont visibles mais aussi que l’on sent que nos élèves sont motivés. A l’IETS, on a une équipe pédagogique qui amène les élèves à la plus haute marche des distinctions »

     

    Un intérêt certain !

    L’IETS est vraiment à la pointe de formations. On est en adéquation avec la demande patronale qui désire que leurs futurs ouvriers aient de nombreuses certifications. Il faut savoir qu’une certification coûte 500€ et dure 2 jours : tout bénéfice pour le futur patron ! La certification est personnelle et dure 6 ans pour le véhicule électrique la certification climatisation est nominative et est à vie.

     

    Ils ont récemment passés une formation : dans un centre de compétence à Namur pour le « diagnostic sur véhicule électrique – plus montage ; en mars, ils ont passé une formation en multiplexage . En juin, ils doivent suivre l’unité 8 basée sur le démontage des trains (avant et arrière). Et si le Covid ne nous empêche pas d’y participer : ils doivent suivre une formation d’une semaine à Francorchamps sur les carburants alternatifs, écologiques et les voitures de compétition. Nos élèves trouvent toujours un emploi en sortant, j’en ai qui sont devenus chef d’atelier, chef de station pour le contrôle technique, expert automobile, j’ai d’ailleurs une élève qui est expert automobile. Quand on dit qu’on sort de l’Ut ; on trouve facilement un emploi car nous avons une bonne image de marque de notre section, de notre enseignement I ;faut savoir qu’en terme de technologie actuelle en voiture électrique, en diagnostic et en réparation et en moteurs mécaniques .nous sommes mieux équipés que nombre de garages ! "