Formation à la robotique pour les élèves de l'IETS  

    Formation à la robotique pour les élèves de l'IETS   

     

    Pour améliorer la maîtrise de leur futur job, les élèves de la section Électricien automaticien - Technique de Qualification - de l'Institut provincial d'Enseignement Technique Secondaire de Charleroi ont suivi, durant une semaine, une formation à la robotique. Ils ont eu l’opportunité de travailler sur des robots industriels, reproduisant à l’identique ce qui se fait en entreprises, au sein du Centre de Compétences Technocampus, situé à Gosselies.

    Ce centre de formations dispose d’un équipement de pointe permettant aux élèves de découvrir des situations proches de la réalité de terrain. L'IETS y inscrit régulièrement ses élèves pour participer à des formations pointues, en complément à ce qu’ils apprennent en classe. "Après une découverte de l'environnement de travail, nos élèves prennent connaissance du matériel, de ses fonctionnalités. L’accent est mis également sur les mesures de sécurité à respecter scrupuleusement lors d’interventions sur de tels outils", explique Nathaël Marcoux, enseignant à l’IETS Charleroi.

    En outre, grâce à cette formation spécifique, les jeunes ont notamment pu piloter manuellement des robots, via un FlexPendant. Il s’agit d’une tablette de commande, équipée d’un joystick, qui est maintenue par l’opérateur. Ce dispositif permet de déplacer les différents axes du robot. "Nous ne disposons pas de ce type de matériel à l'école car trop onéreux. Mais il est utilisé dans les entreprises. Il est donc primordial pour nos élèves d’en connaître la manipulation ». Lors de leur formation, les élèves ont aussi appris à mettre en œuvre et à paramétrer les différents référentiels ; à mobiliser différents axes pour réaliser des dessins variés. Une initiation qui comprenait aussi la programmation et la modification des trajectoires simples pour en arriver à l’élaboration de figures géométriques complexes.

    Florent, élève à l’IETS : "J'ai apprécié cette formation, j'ai découvert un autre langage de programmation : celle d'un robot. On voit autre chose. C'est à la fois ludique et didactique".

    Cette année, malgré la crise sanitaire, les élèves de la section Électricien automaticien ont eu l’occasion de participer à d’autres formations du genre : instrumentation, régulation ou encore automates programmables de la gamme Siemens.

    Même si l'établissement d’enseignement provincial est déjà bien équipé pour préparer les jeunes à leur future carrière, les former au sein de structures extérieures fait partie de son projet pédagogique. « Ils sont plongés au cœur de la technique du terrain et mettent en application tout ce qui a été appris en cours avec les différents enseignants", conclut Nathaël Marcoux.

    www.etudierenhainaut.be/iets