Témoignage

    nadiamartines"Pour moi, les élèves sont mes enfants". Nadia Martines a été interviewée dans le Mad(e)in Hainaut, l'infolettre du personnel, pour la rubrique "Dans les yeux de". Après avoir travaillé dix ans comme infirmière, elle est professeur infirmière en éducation à la santé chez nous. Voici son beau témoignage.

     

     

    En quoi consiste ton métier et qu'est-ce qui te passionne ?

    Je travaille avec les 3ème et 4ème de la section "Service à la personne", mais aussi avec des futur(e)s Aide familial(e)s et je forme des Aide-soignant(e)" à l'accès à la profession. J'aime travailler dans cette école hyper familiale. Mes élèves sont comme mes enfants. Je leur donne des conseils. Mon métier me passionne parce que j'ai toujours aimé contribuer à changer le monde. J'aime d'ailleurs les sensibiliser à des causes telles qu'Octobre rose (campagne de sensibilisation au dépistage du cancer), le don de sang et la collecte des jouets. Ici, je connais les élèves depuis la 3ème année, ils ont 15 ans et sont en plein conflit d'adolescence, et je les vois évoluer et apprendre plein de choses. J'adore les suivre dans cette étape car en 7ème, ce sont des adultes responsables à qui on peut confier des patients. Dans notre école, tous les élèves qui sortent ont un emploi et souvent ils sont recrutés lors de leur examen de qualification.

    As-tu une anecdote à nous raconter ?

    Une année, j'ai annoncé à notre directeur que nous allions tous aller danser sur la place de Binche et faire une flash-mob au profit d'Octobre rose. Nous avons eu les autorisations du Bourgmestre. On s'est retrouvés à plus d'une centaine d'élèves et notre directeur est venu nous soutenir. C'était un moment exceptionnel.

    Quelles sont tes passions en dehors de ton métier ?

    Le développement durable avec des répercussions directes...sur mon métier. J'apprends à mes élèves à récupérer les tissus pour en fabriquer des lingettes textiles démaquillantes cousues main et à fabriquer des liniments et produits de nettoyage maison. On fait le petit colibri. Prochain défi : sensibiliser les jeunes à ne pas jeter les mégots de cigarette à même le sol.

    Infos : Institut provincial Charles Deliège. Frédéric Hanot, Directeur. 12 rue des Archers à7130 Binche 064/31.02.20