Peintre-décorateur, une section hors du commun à l'IPCD !

    Peintre-décorateur, une section hors du commun à l'IPCD !

     

    L’Institut Provincial Charles Deliège offre la possibilité de choisir différentes sections, dont « peintre-décorateur ». Métier de goût, de soin et d’esthétique, cette formation, porteuse d’emploi, permet aux élèves d’allier pratique du métier et cours théoriques pour être prêts à entrer sur le marché dès l’obtention du diplôme.

    Sacha, un élève de 6e année, a eu envie de s’y inscrire alors qu’il n’était encore qu’en première année. En voyant les élèves plus âgés travailler dans l’école, il a eu envie de suivre le même parcours. Quand, en troisième année, il a pu intégrer la section, il a tout de suite été ravi de son choix. Ce qui l’enchante le plus, c’est de voir l’avancée du travail et la satisfaction du client à la fin.

    La section est accessible aux élèves à partir de la 3e année. Pour les plus motivés, et s’il y a assez de candidats, une 7e année permet d’approfondir les connaissances en décoration. Sacha, lui, souhaite accumuler de l’expérience pratique et, peut-être un jour, ouvrir sa propre entreprise en mettant à profit la gestion acquise avec son diplôme de l’IPCD.

    Monsieur Gouttière, l’un des trois professeurs de la section peintre-décorateur, explique : « pour tous ceux qui sont volontaires, autonomes et motivés, il y a du travail ». En exemple, il cite ses anciens élèves, engagés à différents postes. L’un des exemples marquants est un élève diplômé il y a trois ans et déjà responsable d’équipe sur chantier !

    Par ailleurs, durant leur cursus à l’IPCD, les apprentis ont la chance de participer à des chantiers en rénovant les locaux des écoles provinciales et en suivant des stages en 5e et 6e années. « Il n’a que des retours positifs des patrons, tant au niveau du comportement que de la qualité du travail », insiste l’enseignant.

    Peintre-décorateur est un métier fort diversifié : peinture murale, peinture du sol, du plafond, de l’intérieur, de l’extérieur, pose de revêtement de sol et de mur … Il y a toujours du travail peu importe la saison et il est possible de ne jamais s’enfermer dans une routine.

    C’est la raison pour laquelle Manon, une élève de 5e année, s’est inscrite dans cette section. Le fait d’être toujours active est ce qui l’intéressait, elle avait besoin de quelque chose de manuel pour s’épanouir dans ses études. Et à toutes les filles qui hésitent à s’inscrire par peur d’être dans un métier dit « masculin », elle tient à les rassurer : il n’y a pas à avoir peur, il suffit d’avoir un peu de caractère.

    La section peintre-décorateur de l’IPCD a conquis les différents élèves interrogés. D’après eux, les professeurs enseignent très bien, la matière est intéressante, tous les outils sont à disposition et il y a déjà une bonne expérience de chantier acquise à l’école. De plus, des formations spécifiques sont organisées à l’extérieur de l’établissement par d’autres structures. Elles sont bien expliquées et très valorisantes pour les étudiants. Quand ils sortent de là, ils sont prêts à travailler et ils gardent un bon souvenir de leur parcours scolaire !

     

    https://www.etudierenhainaut.be/institut-provincial-charles-deliege.html