Valorisation des Acquis

    BOUTON IPEPS INSTAGRAM

    LA VALORISATION DES ACQUIS

    (V.A.)

    dans l'Enseignement de Promotion Sociale

     WAPIETUDIER SLOGAN 17 r

    Si vous avez une expérience personnelle et/ou professionnelle, qui vous a permis d’acquérir et d’exercer des compétences ;

    Si vous avez acquis des compétences au travers de parcours de formation ou d’enseignement certifiés et diplômés ;

    Si vous avez entamé une ou des formations, sans avoir pu les mener à bien ;

    La valorisation est sans doute faite pour vous !

     

    Base légale : Arrêté du 29 novembre 2017

    Le Gouvernement de la Communauté française a fixé les modalités de valorisation des acquis pour l’admission, la dispense et la sanction dans une ou des unités d’enseignement (UE) de l’enseignement de promotion sociale

    Objectif(s)

    • Harmoniser les pratiques de valorisation au sein des établissements d’enseignement de promotion sociale.
    • Définir les notions d’acquis formel, non formel et informel et induire la notion de dossier de valorisation afin de simplifier la démarche citoyenne de reconnaissance des compétences acquises dans et en dehors de l’enseignement et garantit la possibilité de délivrer des Attestations de réussite Valorisation.
    • Habiliter le Conseil des études à prendre en considération, pour l'admission, la dispense d’activités d’enseignement et la sanction dans une ou plusieurs UE, les capacités acquises dans un processus d'enseignement, auprès d'un organisme de formation agréé, via l’expérience professionnelle, la formation personnelle ou citoyenne.

    Plus simplement : Qu’est-ce que la Valorisation des acquis (VA) ?

    La VA permet à des adultes qui ont le projet de reprendre des études, d’accéder, entre autres, à l’enseignement de promotion sociale, en fluidifiant le parcours d’apprentissage et, le cas échéant, en allégeant la durée des études.

    Il s’agit d’un processus d'évaluation et de reconnaissance des savoirs et des compétences issus de l'expérience (professionnelle, personnelle et citoyenne) et/ou de la formation, pour l’accès aux études, la dispense d’activité d’enseignements ou pour la sanction d’une UE.

     Pour qui ?

    Toutes les personnes (travailleurs, demandeurs d’emploi, étudiants, indépendants, …) qui souhaitent, par choix ou par obligation, valoriser l’expérience qu’ils ont acquise en vue d’obtenir des compétences supplémentaires voire un diplôme de l’enseignement de promotion sociale.

    Types de VA ?

    • Admission

    Elle se décide sur la base de la preuve de la maîtrise des capacités préalables requises listées dans le dossier pédagogique de l’unité d’enseignement via :

      • un dossier personnel
      • des attestations de l’enseignement
      • des attestations de la formation personnelle
      • de tout élément que le candidat estime probant
      • si le conseil des études l’estime nécessaire, un test ou une épreuve peuvent être demandés.
    • Dispenses
      • d’activités d’enseignement : il faut avoir prouvé la maîtrise des acquis d’apprentissage liés à ces activités d’enseignement au sein d’une UE
      • de stages : les travailleurs ou professionnels peuvent effectuer tout ou partie de leur stage dans leur entreprise ou à leur poste de travail pour autant qu’il corresponde aux acquis d’apprentissage attendus, ils ne seront toutefois pas dispensés des épreuves, tests, rapports ou évaluations prévus au dossier pédagogique de l’UE.
    • Sanction d’unité(s) d’enseignement
      • La VA-Sanction- se réalise sur la base des acquis d’apprentissage listés dans le dossier pédagogique de l’UE., un test ou une épreuve prouvera la maitrise de ces acquis. Pour l’enseignement supérieur et à certaines conditions, l’évaluation de cette maîtrise peut se faire sur base d’un dossier de valorisation.

    Qui décide ?

    • Le Conseil des études de l’UE, qui réunit la direction et le(s) professeur(s) concerné(s).
    • Pour une valorisation/ admission, le Conseil des études statue sur la maîtrise des capacités préalables requises sur base de documents formels, d’un dossier de demande de valorisation ou, s’il estime les documents fournis insuffisants, sur base de test(s) ou d’épreuve(s).
    • Pour la valorisation/dispense, le Conseil des études statue sur la maîtrise d’acquis d’apprentissages dans une UE sur la même base que pour l’admission et signifie éventuellement la dispense de certaines activités d’enseignement au candidat.
    • Pour une valorisation/ sanction, en cas d’absence de titres formels reconnus, le Conseil des études procède obligatoirement à l’évaluation des acquis d’apprentissage sur base d’un test ou d’une épreuve. Un dossier de valorisation peut étayer la demande du candidat.
      • En cas de réussite, le candidat se verra délivrer une attestation de réussite Valorisation valable dans tous les établissements de promotion sociale. Une procédure spécifique peut être envisagée au niveau de l’enseignement secondaire sous certaines conditions.
      • Il n’y a pas de valorisation/ sanction pour l’épreuve intégrée ou si le dossier pédagogique l’interdit et des limites sont prévues pour l’enseignement supérieur de promotion sociale.

    Valorisation automatique sans vérification par test ?

    On parle de valorisation sur base d’acquis formels, si le candidat produit :

    • Une ou des attestations, un ou des titres, des crédits d’études supérieures délivrés par un établissement d’enseignement organisé ou subventionné par la Communauté française, la Communauté flamande, la Communauté germanophone ou un titre étranger reconnu comme équivalent par la Communauté française ;
    • Des titres de compétence délivrés par le Consortium de validation des compétences ;
    • Une attestation de réussite délivrée par certains organismes de formation qui ont signé une convention automatique de valorisation avec la Communauté française ;
    • Un certificat d'apprentissage correspondant au Certificat de Qualification de l'enseignement de plein exercice (CQ) ayant été jugé correspondant délivrés par l'IFAPME et le SFPME et leurs réseaux de centres de formation avec les titres délivrés par l'enseignement obligatoire ou de promotion sociale. (Ils permettent donc l’accès au complément CESS) ;
    • Des attestations d’UAA délivrées par un organisme de formation reconnu (Forem, Bruxelles Formation, IFAPME/SFPME, … ).

     

    bandeau découpe