Et bien dansez maintenant

    Vendredi soir, à l’Arrêt 59 à Péruwelz, le trac et l’envie de bien faire étaient palpables ! L’évaluation publique de la section Danse de l’Institut Provincial d’Enseignement secondaire de Tournai est un grand moment de l’année scolaire.


    Cette fois encore, la salle était comble, le public scotché aux prestations des élèves de la troisième à la sixième secondaire. Se mesurer au public, se confronter àun jury, externe, éclectique composé de professeurs de danse, de danseurs confirmés : c’est l’exercice auquel s’astreignent chaque année les élèves de l’IPES.

    «Difficile mais nécessaire : c’est l’essence même de la danse », observe Xavier Gossuin, coordinateur de la section. «Créée en 2012, la section danse a gagné en maturité: cette année, cinq de nos élèves de sixième ont réussi une dizaine d’auditions pour poursuivre leur formation dans différents pays européens. C’est une voie mais la section danse ouvre bien d’autres portes. Nous avons d’anciens étudiants qui poursuivent dans la kinésithérapie, les relations publiques, la biologie…Cette année, l’une de nos élèves poursuivra des études d’institutrice à Liège, une autre veut continuer à se former à la danse à Charleroi. Cette section leur apprend la rigueur, le dépassement de soi, la créativité, la responsabilisation : des valeurs utiles quoi qu’ils fassent. »

    Tout le monde sur le pont !
    L’évaluation publique est une expérience grandeur nature pour nombre d’autres étudiants de l’école : toutes les sections se mobilisent. L’infographie, l’horticulture mais aussi les sections coiffure et bioesthétique.

    «Le projet s’est construit avec les danseurs qui ont choisi des coiffures et des maquillages. Le grand soir, les étudiants doivent apprendre à réagir dans l’urgence. C’est un moment intense pour eux tous », conclut Isabelle Mercier, Directrice adjointe de l’IPES.

    Ces jeunes talents ont ébloui les spectateurs pour une représentation unique et forcément pleine d’émotions. Bon vent à Alexandra, Benjamin, Bonnie, Cléo, Leelou, Manon, Rowane et bienvenue aux nouveaux élèves de troisième déjà inscrits ! La rentrée s’annonce prometteuse.