Une proclamation attendue pour les infirmier.ère.s de la Samaritaine !

    Une proclamation attendue pour les infirmier.ère.s de la Samaritaine !

    C’est dans une ambiance joyeuse que nous nous sommes retrouvés, ce lundi 31 janvier 2022, à la Samaritaine, pour fêter la réussite des élèves infirmier.ère.s. Comme l’a annoncé Madame Chardome, Directrice de l’établissement, hier soir n’était pas un soir comme les autres. Il marquait en effet la fin d’une période mais surtout le début de la carrière professionnelle de ces jeunes diplômé.e.s. Dans son discours, Madame Godart, Cheffe d’Atelier va plus loin : « ce sont les jeunes, comme vous [les élèves de la Samaritaine], qui bâtissez la société de demain, elle est entre vos mains. ». Après deux discours, une proclamation et une remise de prix, la séance s’est terminée solennellement par la déclamation du serment de Nightingale.

    Un secteur en pénurie…

    La fonction d’infirmier.ère est considérée par le Forem comme un métier en pénurie. Aider, soigner et apaiser demande un grand don de soi. À l’heure actuelle, de plus en plus de professionnel.le.s abandonnent le métier tellement confronté aux difficultés… Pourtant, ces élèves sont très motivés à intégrer le secteur. C’est simple, d’après Madame Godart, ils ont déjà tous trouvé un travail.

    Un contexte un peu particulier...

    Il était important de marquer le coup même si cela devait se faire en plus petit comité. Ayant vécu un cursus particulièrement touché par la crise sanitaire liée à la COVID-19, ces jeunes gens ont dû faire face, au-delà de l’hybridation scolaire, à l’urgence, le déferlement de patients et même plus souvent qu’à leur tour, à la mort. Leurs stages de troisième année ont d’ailleurs eu lieu dans des unités COVID ce qui leur confère plus d’expériences qu’à d’autres promotions.

    Une école à l’écoute…

    S’inscrire ici ? Évidemment ! Selon Christophe, jeune diplômé en tant qu’infirmier, la Samaritaine se démarque d’autres écoles par l’encadrement qu’elle propose à ses élèves. Les professeurs sont consciencieux, là pour les aider. L’accueil et la formation sont individualisés. Ces propos se confirment effectivement par différents projets mis en place récemment. En effet, au vu de la situation, l’équipe éducative a décidé de proposer une cellule de remédiation ainsi qu’un soutien psychologique pour ceux qui en éprouvent le besoin.

    Des élèves méritants…

    Courage, investissement, étude, bravoure, intérêt, empathie, passion, professionnalisme, enthousiasme, compétence, bienveillance, ouverture d’esprit… Ce sont les nombreux qualificatifs dont ont été gratifiés ces jeunes diplômés. À l’occasion de la cérémonie d’hier, ils ont tous reçu une montre d’infirmier.ère, souvenir de l’école utile à leur métier. Encore une fois, félicitations à Alisson, Carima, Céline (prix de l’investissement lors du stage TDS), Christophe (prix de l’assiduité), Deborah, Erik, Fatoumata, Jessica (prix de la plus belle progression), Laetitia, Laurie (prix du plus long parcours à la Samaritaine), Laurine, Lucy, Manon (prix du meilleur TDS), Marie, Munker (prix du meilleur résultat) et Sara (prix du mérite) !

    Vous aussi, vous êtes intéressé.e par cette section ? Il vous suffit de contacter l’école pour plus d’informations.