Deviens animateur de centres de vacances

    Deviens animateur de centres de vacances

     

    Le Secteur Éducation permanente et Jeunesse de la Province de Hainaut est un opérateur reconnu de longue date dans la formation d’animateur.rice.s de centres de vacances. Chaque année, il met en place une formation complète, théorique et pratique, pour préparer les jeunes, dès 16 ans, à l’encadrement des plaines de jeux, séjours, camps de vacances, etc.

     

    Elle est proposée de manière décentralisée, dans quatre Écoles de cadres à Charleroi, La Louvière, Saint-Ghislain et Tournai. "Les objectifs sont d’encadrer des enfants, développer un projet créatif, acquérir des techniques d’expression, découvrir les outils de l’animation, souligne Steve Lisiak, coordinateur des Écoles de cadres. Des modules de perfectionnement sont aussi proposés pour les animateurs brevetés".

     

    La partie théorique de cette formation, homologuée par la Fédération Wallonie-Bruxelles, doit normalement se tenir en résidentiel. "La crise sanitaire liée au Covid-19 a, bien entendu, impacté la mise en place de ces phases théoriques, précise Steve Lisiak. La législation spécifique de la FWB a été adaptée pour qu’elles puissent se dérouler temporairement en visioconférence". À l’École de cadres de Charleroi, une quarantaine de stagiaires ont adhéré à cette Un exercice pratique lors d'une session de formation des futurs animateurs de centres de vacancessolution "de secours". "Cela a demandé une belle faculté d’adaptation tant aux stagiaires qu’aux formateurs, relate Nathalie Letor, responsable de l’antenne de Charleroi. Mais tout le monde y a mis de la bonne volonté et ça a fonctionné". Les stagiaires carolos ont, ainsi, pu être préparés au mieux pour une première série de stages pratiques, dans les plaines de jeux qui ont, heureusement, pu se tenir pendant les vacances de printemps. Margaux et Adriano, 17 ans, sortent ravis de cette première expérience. "La formation me permet de prendre confiance en moi, révèle Margaux. Je passe beaucoup de temps à préparer les animations que je vais donner, je suis perfectionniste et cela m’a rassuré de constater que les enfants sont réceptifs. C’est valorisant de voir que l’on peut leur apprendre, leur apporter quelque chose". Adriano projette de travailler dans l’enseignement : "je me rends compte que j’aime ça, j’ai déjà hâte de faire la suite de mes stages. Même si je veux être prof de maths, je sens que les techniques que l’on nous apprend dans cette formation pourront m’être utiles".

     

    La supervision des stages pratiques s’est réalisée par écran interposé également. "Les formateurs ont chacun pris en charge un petit groupe de stagiaires et ils se "voyaient" un jour sur deux pour vérifier les préparations d’animations, aider, conseiller, coacher, reprend Nathalie Letor. Une proximité appréciée des stagiaires qui se sont sentis bien accompagnés. Le manque de séances en présentiel n’a toutefois pas empêché les futurs animateurs d’établir des contacts et d’échanger entre eux. "Je me suis inscrite sur Pinterest pour préparer mes futures activités, ajoute Margaux. Nous partageons nos fiches et nos idées pour la suite de la formation et des stages".

     

    Une suite – notamment le retour des stages en résidentiel - conditionnée par les prochaines décisions du Codeco, en termes de règles sanitaires. La situation sans précédent de ces derniers mois a, toutefois, démontré la volonté, la persévérance, la créativité et l’adaptabilité des jeunes à poursuivre une formation qui leur apportera un brevet homologué, des jobs étudiants toujours bienvenus et une expérience intéressante qu’ils pourront à coup sûr valoriser.

     

    Quelques statistiques pour l’École de cadres de Charleroi

    Un exercice pratique lors d'une session de formation des futurs animateurs de centres de vacances
    1020 animateur.rice.s brevetés entre 2001 et 2019.
    280 aide-animateur.rice.s entre 2002 et 2014. Aujourd’hui, cette formation est remplacée par des stages d’intégration, dès 15 ans.
    71 animateur.rice.s spécialisé.e.s entre 2001 et 2019, grâce aux modules de perfectionnement proposés (intégration de l’enfance handicapée ; grands jeux/ veillées ; petite enfance).

    Entre 2015 et 2019, 27 organisateurs de centres de vacances agréés par l’ONE, partenaires de ces formations, ont accueilli les stagiaires. La plupart d’entre eux engagent des animateur.rice.s breveté.e.s par la suite.

    Et bonne nouvelle pour l’ensemble des Écoles de cadres de la Province de Hainaut : la reconnaissance des formations d’animateur.rice.s de centres de vacances par la Fédération Wallonie-Bruxelles est renouvelée pour les cinq prochaines années !

    Plus d'infos: Secteur Éducation permanente et Jeunesse de la Province de Hainaut - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - www.facebook.com/educationpermanenteetjeunesse