To be or not to be ?

    To be or not to be ?


    Le 27 mars était la journée mondiale du théâtre. Notre école souhaitait donc remettre à l'honneur ses élèves.


    Guidés par Mme Christel Rose, responsable des contacts avec le jeune public du Théâtre Central et leurs professeurs de français et d’histoire , Mme Luce Rammery et M Xavier Godart, nos élèves de 3ème et 4ème Technique automobile ont découvert et rencontré un « Hamlet » surprenant de modernité à l’image de l’artiste Mustii.


    Voici quelques portraits psychologiques nuancés écrits par nos élèves suite à l’après-midi mémorable du 24 février 2022 … au premier rang du Théâtre de La Louvière, partageant ainsi l’ardeur et les tourments des protagonistes.


    Sofiane (3T) et Romain (3T) diront d’Hamlet :


    « Honnête, Hamlet exprime toujours ses émotions, il est aussi très bavard et dynamique tant dans ses pensées que dans ses gestes. Hamlet est droit et sérieux parce qu’il veut vraiment faire éclater la vérité sur la mort de son père.
    Il est râleur et colérique quand sa mère ne le croit pas lorsqu’il dénonce le meurtre
    Au départ, ce jeune homme est amoureux et doux avec Ophélie et puis, après le décès de son père, il devient violent même avec elle. C’est alors un écorché vif ! »

     


    Altin (4T) et Mirko (3T) diront de Polonius, le conseiller du roi :


    « Malgré son apparence hypocrite, Polonius est très actif, énergique et expressif, il anime la scène. On est pris par son jeu. Il manipule Halmet pour le piéger, très bavard, Il l’embarque dans des dialogues sans queue, ni tête. Autoritaire et protecteur, Polonius fait tout pour séparer Ophélie et Hamlet !
    Même s’il n’est pas le personnage principal, c’est notre personnage préféré, il est très drôle. Le regarder jouer est vraiment divertissant ! »


    Civan (3T) dira d’Oratio :


    « Toujours discret, Oratio est le meilleur ami d’Hamlet. Il est serviable avec lui. Il est fiable, fidèle mais aussi trop docile. Même s’il est taiseux, il observe attentivement et reste vigilant. Protecteur, il reste optimiste et ne s’emporte jamais. »


    Yassine (3T) dit :


    « La jeune Ophélie est très attachante quand elle montre ses sentiments à Hamlet. Elle lui est fidèle. Mais malheureusement pour elle, Ophélie doit écouter son père et coopérer avec ce dernier. Elle est donc excessivement soumise ! Ophélie souffre de sa séparation avec Hamlet, elle en devient folle. Meurtrie ! »
    Sans nul doute, une fabuleuse expérience à partager selon Léonard (4T)


    « J’ai trouvé cette pièce très rythmée, sans blanc. De plus les musiciens étaient mis en évidence sur scène, le public se laissait donc emporter, j’ai adoré !
    Le metteur en scène a modernisé le décor et les costumes. Ainsi l’ambiance sinistre du décor reflétait bien le tragique de la situation. On sentait les tensions entre les personnages, notamment la haine d’Hamlet envers son beau-père. Les spectateurs ont vécu ainsi les tourments de tous les personnages. Un énorme merci aux comédiens ! »