Mécanicien automaticien

    Mécanicien automaticien

     

    Le métier de mécanicien automaticien

     

    La mécanique, l'hydraulique et la pneumatique sont les domaines principaux dans lesquels agit le mécanicien automaticien.

    Le mécanicien automaticien veille au bon fonctionnement d’ensembles automatisés et composés d’éléments mécaniques, hydrauliques, pneumatiques. Il organise et réalise la maintenance préventive de l’outil. En cas de panne ou de dysfonctionnement, il pose un diagnostic en tenant compte des interactions électriques, électroniques et de régulation et assure la réparation, les réglages ou la mise au point. Il peut aussi monter de nouvelles installations ou concevoir des modifications ponctuelles des outils de production.

    Doté de compétences techniques, il doit également pouvoir s'adapter à différents environnements de travail.

    Ingéniosité et curiosité, disponibilité et patience sont les qualités nécessaires à l'exercice de la profession.

     

    Conditions de travail

     

    Le mécanicien automaticien travaille comme salarié dans toutes les entreprises utilisant des machines automatisées. Ses horaires sont liés au mode de fonctionnement de l’unité de production qui l’occupe.

    Il utilise un outillage de montage et de contrôle traditionnel ou informatisé. Ses conditions de travail varient surtout en fonction de la nature de l’activité industrielle.

     

    Qualités requises

     

    Outre ses larges compétences techniques, le mécanicien automaticien est un travailleur autonome qui a le sens des responsabilités : il doit maintenir l’outil de production en activité.

    Il montre une grande curiosité technologique et un esprit ingénieux. Il peut résoudre seul les problèmes qui affectent les ensembles automatisés.

    Enfin, il est très disponible, car des pannes ou des dysfonctionnements nécessitent des réparations ou des réglages qui durent plus longtemps que prévu.