J'aurais voulu vous dire au revoir

    J'aurais voulu vous dire au revoir


    Le confinement, c’est pas simple à vivre quand on a 15 ans ! Alors, ils écrivent. Privés de cours, les élèves de l’Athénée provincial Raoul Warocqué à Morlanwelz veulent garder le contact avec leurs professeurs et leurs amis. Ils témoignent par écrit de ce qu’ils vivent en ce moment. «Nous encourageons les jeunes à exprimer leurs émotions. Nous recevons beaucoup de témoignages de leur part. Nous publierons un recueil des textes reçus et nous le distribuerons», explique Francesca Militello, professeur de Français. Elle nous livre une lettre touchante de Juliette, élève en 3D3. « Parmi toutes les lettres reçues et très émouvantes auxquelles j'ai répondu personnellement, celle de Juliette rend aussi hommage aux professeurs qui ont jalonné son parcours scolaire! Le lien tissé avec nos élèves n'a pas été rompu durant cette période surréaliste, il nous a reliés davantage! Plus que des professeurs, nous sommes devenus des confidents, nous avons recueilli leurs ressentis, leurs peurs, leurs doutes et leurs espoirs... Nous avons partagé des moments de tristesse, la mort d'un proche! Au-delà de notre rôle d'enseignant, c'est notre humanité qui a été mise à l'épreuve, notre rapport à l'autre! Je remercie tous mes élèves de m'apporter autant d'amour; je regrette de n'avoir pu leur dire au revoir en leur adressant à chacun un regard complice! Je remercie aussi les parents de la confiance accordée! Nos élèves sont de véritables pépites, cette période les aura fait grandir, sans doute trop vite , mais faisons-leur confiance, la jeunesse est magnifique et pleine de ressources! », ajoute Francesca Militello.

     

    Extrait
    Bonjour Madame !

    Suite à votre message sur Teams j'ai décidé de vous écrire ce mail.

    En cette période particulière, je fais en sorte que mes journées ne se ressemblent pas. L'école occupe une partie de celles-ci. J'ai profité des beaux jours au début de ce confinement pour sortir dans mon jardin, photographier et admirer la nature. Je travaille aussi pour mes activités extra-scolaires. Chaque semaine, j'envoie une vidéo montrant l'avancée de mes morceaux de piano à mon professeur qui me guide pour la suite. Je n'oublie pas de faire du sport pour entretenir ma forme ! Je garde aussi un rythme de vie plus ou moins similaire à celui que j'adopte durant la période scolaire.
    J'ai également la possibilité de m'occuper avec des activités que je n'ai habituellement pas le temps d'exercer. Je dessine beaucoup et avant de me coucher, je lis. En ce moment, je suis plongée dans « Le Livre De Perle » de Timothée de Flombelle. Ce sont des moyens de m’apaiser car je pense que cette période est assez stressante pour tout le monde.

    Au début, j’étais assez craintive car mon père a des problèmes respiratoires et il ne fallait surtout pas qu’il attrape le virus. Mais aujourd’hui, je vois que la situation s’améliore (lentement mais sûrement). J’appréhende quand même le déconfinement, les gens sont-ils responsables et ne vont-ils pas sortir en groupe ? Je me dis aussi que l’on ne sera pas « tranquille » avec ce virus tant que les scientifiques n’auront pas trouvé le vaccin. Il faut aussi dire qu’en voyant les actions de certains dirigeants dans le monde, on n’a pas de quoi être rassuré… (Je pense notamment à Donald Trump…). Mais mes pensées ne sont pas constamment animées par ça (heureusement) !

    Mes amis me manquent beaucoup. On reste quand même en contact mais je pense que leur présence est importante pour moi. Je pense aussi à l’école, la manière dont cette année scolaire se termine. Je suis assez triste parce qu’aller en quatrième veut dire quitter des professeurs de l’inférieur qui étaient vraiment chouettes ! Chacun d’entre vous m’a apporté quelque chose et j’en suis très reconnaissante. De la première à la troisième, j’ai adoré tous mes professeurs et je n’oublierai pas l’ambiance chaleureuse et familiale de ces trois années.

    Bref, j’espère que vous vous portez bien vous aussi et merci beaucoup d’être à l’écoute. Bonne journée à vous !
    Juliette