Dans les yeux de Juana Garcia Leon

    petiteJuanaChaque semaine, le service Communication part à la rencontre d'agents provinciaux inspirants et qui changent la vie de leur entourage. Ils ont rencontré notre chef d'Atelier Juana Garcia Leon. Voici l'entretien.
    Peux-tu décrire ton métier en quelques mots?

    Je suis chef d'atelier à l'Ipes La Louvière, pour les sections coiffure et esthétique sociale soit un département de 150 élèves, six professeurs de coiffure et cinq professeurs d'esthétique. Je passe les commandes de matériel et de produits, je remplis les portfolios des élèves, je gère le salon de coiffure et le salon d'esthétique de l'école, je coordonne l'équipe des enseignants et leurs formations, je dynamise les élèves, j'organise des stages et des partenariats avec les salons, les hôpitaux, homes de la région, ainsi que les déplacements "Erasmus+" à Marseille.

    J'aime le contact avec les élèves : je les incite à être autonomes, à se responsabiliser. Je suis fière d'avoir des élèves en stage chez des patrons comme le Passage Bleu à Chapelle qui est un ancien élève, et j'aime organiser des stages concrets : les soins de la personne âgée chaque semaine au home Les Buissonnets, le bien-être de la femme enceinte à risques à Tivoli. Nouveauté: nos élèves d'esthétique sociale sont autorisées maintenant à donner des soins en oncologie à Tivoli et nous coiffons une fois par mois les jeunes d'un centre d'enfants handicapés.

    Une anecdote à nous raconter ?

    J'aime ce que je fais alors je m'implique et je ne vois pas le temps passer. J'ai déjà été enfermée deux fois par les femmes d'ouvrage ici.

    Des passions ?

    Ma passion, c'est coiffer. Je coiffe toujours les clientes que j'avais quand j'étais élève, dont une dame de 91 ans qui est au home. Vous n'allez pas me croire, mais ma bouffée d'air c'est d'aller au home la coiffer.