Hourra pour le partenariat entre la Province de Hainaut, l’IPES La Louvière et la Raal !

    Hourra pour le partenariat entre la Province de Hainaut, l’IPES La Louvière et la Raal !

    Unique dans le Centre, la section « Foot-études » dès la 3ème secondaire !

    «Allez les gars, on reste concentrés et on s’amuse», lance l’entraîneur. Ils ont 15 ans, ils aiment le football, ils viennent de s’inscrire dans la toute nouvelle section «sport-études Foot», une 3ème technique de transition, créée par l’Institut provincial d’Enseignement secondaire Léon Hurez de La Louvière, en collaboration avec la Raal. Et ils s’entraînent avec des professionnels, comme des professionnels, sur les magnifiques terrains de la Wolves Arena, le nouveau Centre d’entraînement des Loups, à Strépy-Bracquegnies, à une encablure de l’autoroute, au calme. Et dans d’excellentes conditions.

     

    «C’est un complexe de pros, à la pointe, doté de terrains de football synthétiques, on vient ici deux matinées par semaine, en bus depuis l’école, les élèves sont entraînés par un professeur spécialisé, coach sportif de l’école. Ils ont accès à tout le complexe, un vestiaire approprié, des douches, et aussi le terrain couvert pour les jours où les conditions climatiques permettent moins de jouer en extérieur. Ce sont des conditions optimales, de 1ère division!», souligne Damien Cavallo, éducateur à l’Ipes et entraîneur à la Raal.20220915_102613.jpg

     

     

    Une grille horaire solide : 8h de sports, 5h de maths et des sciences !

    A côté des entraînements à Strépy, les élèves ont une solide formation en sciences et en maths dans leur école, à La Louvière. L’option propose 8 heures de sport (6 heures de sport technique foot + 2 heures d’éducation physique), mais aussi des maths (5heures), des langues, des sciences dont de la chimie, physique, biologie. Il y a aussi de la biologie orientée et de la physique orientée vers la discipline football.

    «C'est une option de transition qui offre une formation de haute qualité et permet à la fin du cursus d'obtenir son CESS et de poursuivre dans des études supérieures telles que kiné, préparateur physique, professeur d’éducation physique. La RAAL est un partenaire nous permettant de bénéficier d'une infrastructure, mais il ne faut pas venir de la RAAL pour venir s'inscrire dans l'option, tous les élèves avec ou sans club, de la RAAL ou pas, sont les bienvenus», tient à préciser Ingrid Laffineur, la directrice de l’école. .

     

    Personne sur le banc !

    «Mon fils est heureux d’aller à l’école, il a hâte d’y aller chaque jour. Il a volontairement changé d’établissement quand il a su que cette section allait ouvrir. Dans la région, cela n’existait pas. Il faut aller jusqu’à Nivelles ou à Mons. C’est un peu compliqué», témoigne Delphine Delgambe, une maman. D’autant que Kenzo, son fils, s’entraîne déjà à la Raal 4 fois par semaine, plus les matches.

    «C’est ma passion, maintenant j’ai 20h de foot par semaine et j’ai enfin trouvé les études qui me conviennent. J’étais déjà dans une option multisports/études ailleurs, mais ici, c’est vraiment mon sport favori et en plus on s’entraîne dans « mon » club. J’ai donc changé d’école, un établissement plus petit, bien situé en ville, et j’y ai retrouvé des amis qui jouent avec moi déjà en semaine, dans mon club, mais qui ne sont pas nécessairement dans la section foot. Ce sport me fait du bien, j’ai toujours de l’énergie pour étudier, puisque les cours sont en majorité en rapport avec le football», explique Kenzo. «Moi ma motivation, c’est de progresser», dit un autre garçon. «Moi, je voudrais être prof de gym», confie un autre. « Moi, je veux absolument travailler dans le monde du foot »…

     

    Certains n’ont jamais touché un ballon !

    Ils sont 12 inscrits Certains sont membres de l’un ou l’autre club de la région, mais d’autres n’ont quasi jamais touché à un ballon. Tous ont le sourire banane, les joues rouges, le bonheur dans les yeux.

    «Nous voulions offrir l'opportunité à nos jeunes de pouvoir faire du sport et de suivre une formation scientifique de qualité. Les jeunes n’ont pas tous des parents qui peuvent les accompagner dans un club ou les moyens de faire ce sport. Les équipements, les cotisations, les déplacements, ce n’est pas à la portée de tous, même si le foot est le sport le plus populaire du monde.», rappelle Ingrid Laffineur.

     

    S’amuser, c’est la motivation !

    La section est ouverte à tous. Que l’on appartienne ou pas à un club. Aucune tenue n’est imposée. Le projet se veut réellement humain. «Nous sommes là pour faire progresser chaque enfant à son rythme. Ils vont apprendre d’abord le savoir être, le respect, vivre en communauté, le sens du partage, nous ne visons pas le foot d’élite, nous respectons les rêves, cette formation va leur ouvrir beaucoup de portes dans le milieu et ils vont se perfectionner», affirme Damien Cavallo.

    «La motivation nécessaire pour nous rejoindre, c’est d’abord l’amusement. Ils doivent d’abord prendre du plaisir. On apprend plus facilement avec cet état d’esprit», épingle Maximilien Amoroso, prof de gym à l’Ipes et directeur technique au RFC houdinois.

    Et de l’humour, ce beau duo de formateurs n’en manque pas! Autant en avoir, la formation est exigeante, 35heures par semaine, plus des entraînements personnels… «Cela demande de l’organisation et une bonne hygiène de vie », termine Damien Cavallo. La section est ouverte aux filles.

     

    Infos :

    Institut Provincial d'Enseignement Secondaire Léon Hurez

    Ingrid Laffineur - Directrice

    Tél. : +32(0)64/21.34.11

    Rue de Bonne Espérance, 1

    7100 La Louvière

    Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.