Les élèves du LPHC lancent un appel à Bigflo et Oli

    Big Flo Oli

     


    Durant l’année scolaire passée, Séverine Demoustiez, professeur de morale au LPHC, a décidé d’aborder plusieurs thèmes de son cours à partir de chansons françaises diverses. Parmi ces chansons, il y avait « Je suis » de Bigflo et Oli, deux rappeurs toulousains qu’il ne faut plus présenter.


    Dans ce texte poignant dont tous les couplets commencent par « Je suis », les deux frères décrivent une France plurielle et multiculturelle. Madame Demoustiez a donc proposé à ses élèves de 5è agents d’éducation et esthétique de rédiger un couplet chacun dans le but de les rassembler et d’en faire un texte propre à leur classe.


    « Lorsque j’ai repris les textes de tout le monde, je ne m’attendais pas du tout à ce que j’allais lire. Les élèves s’étaient vraiment livrés et certains couplets étaient vraiment très forts. J’ai alors eu envie d’écrire le mien et j’ai proposé à deux élèves d’enregistrer la chanson en studio » confie Séverine Demoustiez.


    Océane Gérin et Rémy Demarez se sont donc rendus à l’ASBL Le Labo à Nimy avec leur professeur un samedi matin pour enregistrer leur chanson. « C’était vraiment une expérience unique ! Même si le rap n’est pas forcément le style de musique que j’écoute habituellement, j’ai adoré prêter ma voix au texte écrit par l’ensemble de mes copains de classe », raconte Océane.

    Une fois la chanson enregistrée, elle a été postée sur Youtube et a suscité énormément de réactions positives. « Nous avons reçu énormément de commentaires et la chanson a beaucoup touché les gens », confie l’enseignante qui a alors eu envie d’entrer en contact avec Bigflo et Oli afin d’avoir leur ressenti par rapport au travail réalisé par les élèves.


    Des contacts avec la presse, les chaînes de télévision, les radios, des centaines de partages de la chanson sur les réseaux sociaux, près de 8000 vues sur Youtube et pourtant, après plusieurs mois, les élèves n’ont toujours pas eu de retour de leurs rappeurs préférés.


    Récemment, NRJ a lancé un concours du meilleur fan et l’enseignante a immédiatement proposé aux élèves de réaliser une vidéo originale dans le but de rencontrer Bigflo et Oli. Postée sur le site d’NRJ trois semaines après le début du concours, la vidéo réalisée en cinquante minutes de cours a atteint 3400 vues en une semaine mais n’a malheureusement pas remporté le premier prix. Bien sûr, les élèves sont un peu déçus. « J’aurais aimé qu’NRJ se rende compte du travail que nous avons fourni et de l’espoir qu’on y a mis pour rencontrer Bigflo et Oli. Un petit geste de leur part aurait été sympa », confie Lisa.

    Malgré cela, l’enseignante et ses élèves gardent encore l’espoir que Bigflo et Oli les entendent. En attendant, ils ont déjà de nouveaux projets pour cette nouvelle année scolaire et ils sont plus motivés que jamais.