Soudeurs et chaudronniers ont de l'avenir !

    Simulateur soudure LPHC 

    Le Lycée Provincial Hornu Colfontaine vient de faire l'acquisition d'un poste virtuel de soudage, une technologie dernier cri permettant aux élèves de s'entraîner aux différentes techniques en toute sécurité.
    Le métier de soudeur est toujours en pénurie et les possibilités d'emplois sont nombreuses pour les jeunes qui ont choisi cette filière.
    Notre école est la seule de la région à posséder cet appareil qui est un véritable atout d'apprentissages mais également d'économie car il permet de réduire considérablement les coûts de matériaux.

     

    NOUVELLE FORMATION A LA RENTREE 2019/2020 !!!

    Par ailleurs, notre école ouvre une 7ème professionnelle chaudronnerie. Il s’agit d’une formation complémentaire au métier de soudeur qui est également accessible aux élèves de mécanique.
    La chaudronnerie un métier en pénurie.

    >>>> En quoi consiste cette formation ?
    Le chaudronnier forme et coupe du métal à partir de plans croquis et effectue ensuite les assemblages des pièces afin d’obtenir des structures métalliques de formes diverses (ex : réservoir, cuve, systèmes de ventilation, coupe-feu, gouttières, cloisons, casiers, etc.).
    Il peut donc tout aussi bien travailler à la fabrication de pièces d’un avion que d’armoires métalliques…
    Au moyen de machines à commandes numériques ou d'outils à main, il réalise des opérations de découpage (cisaillage, découpage plasma et ou laser, poinçonnage, sciage, tronçonnage, etc.) et met la pièce en forme.
    Ce métier allie des techniques traditionnelles, comme le rivetage et l'assemblage, aux nouvelles technologies. L'ordinateur est omniprésent et assiste le chaudronnier-tôlier dans son travail au quotidien. Si la chaudronnerie est un métier d’avenir qui fait appel aux technologies les plus pointues.

     

    DES METIERS D’AVENIR
    Les soudeurs et les chaudronniers font partie d’après le Forem des « métiers de demain » (les plus demandés en 2020)
    Aujourd’hui, nous passons progressivement d'une logique de métier à une logique de portefeuille de compétences. Chaque profession comprenant des compétences techniques, non-techniques (savoir-être) et digitales. On doit donc parler d'une évolution de certaines fonctions plutôt que de l'apparition de nouveaux métiers.

    Cette évolution nécessite la mise en place de formations adaptées, celle en chaudronnerie est une réponse adaptée à cette logique de portefeuille de compétences pour répondre aux besoins du marché de l’emploi d’aujourd’hui et de demain !