Move with Africa

    En mai dernier, à l’initiative de Séverine Demoustiez, professeur de français-morale, le Lycée provincial Hornu Colfontaine a introduit un dossier auprès de La Libre Belgique pour participer à son projet “Move with Africa”. Ce projet permet chaque année à 150 élèves de la Fédération Wallonie Bruxelles de se rendre dans un pays d’Afrique dans le but d’y mener une action de citoyenneté mondiale.


    Fin juin, l’école a reçu une réponse positive et a appris que  certains de ses élèves partiraient au Rwanda encadrés par l’ONG Entraide et Fraternité. Il a donc fallu rapidement constituer l’équipe pédagogique et sélectionner les douze élèves qui feraient partie de l’aventure. Séverine Demoustiez sera entourée par deux collègues : Marjorie Cardinal, professeur de français et d’Axel Ansseau, professeur de sciences humaines.

    Les élèves qui s'envoleront pour le Rwanda sont volontaires. Ils ont complété un formulaire de candidature et ont fait l'objet d'une sélection. Le groupe sera donc formé douze jeunes issus des deux implantations du LPHC et de sections différentes. “Nous sommes très heureux de mener ce projet commun aux deux implantations. Nos élèves n’ont pas souvent l’occasion de se rencontrer et cette aventure va nous permettre de partager un tas de choses ensemble”,  confie Séverine Demoustiez.


    Le voyage aura lieu fin février et durera environ deux semaines. Sur place, le groupe commencera par la visite le Mémorial du génocide à Kigali. Une visite nécessaire pour comprendre la population avec laquelle les jeunes vivront durant leur séjour à Butare. En effet, le but du voyage est avant tout d’aller à la rencontre d’une population très pauvre qui tente de vivre d’agriculture dans des conditions très éloignées de ce que nous connaissons en Europe. Les élèves participeront à des chantiers agricoles et de construction. Ils rencontreront des élèves d’une école secondaire avec lesquels ils participeront à différentes activités.


    À travers ce projet, les professeurs souhaitent sensibiliser les jeunes à leur rôle de citoyen du monde et au fait que chaque individu peut être un acteur de changement.

    Durant les cinq mois qui les séparent de la date du départ, ils bénéficieront tous d’une formation spécifique avec les membres de l’ONG. Elle aura lieu durant un week-end complet et plusieurs mercredis. Elle portera sur la cohésion de groupe, la déconstruction des stéréotypes sur l’Afrique, le génocide rwandais, l’ouverture aux autres cultures, ...

    “C’est vraiment une chance unique qui nous est offerte! Je n’aurais jamais imaginé que je pourrais un jour participer à une telle expérience! Je suis vraiment impatiente d’aller à la rencontre d’une autre culture et de découvrir un autre mode de vie. Je sais que grâce à ce voyage, nous allons prendre conscience de beaucoup de choses et que nous allons revenir grandis!”, explique Loredana, élève de 6è aide familiale.


    La Libre Belgique prend en charge les billet d'avion. Mais pour parvenir à concrétiser l'entièreté du projet, l’équipe va devoir se serrer les coudes afin récolter les fonds nécessaires. De nombreuses actions seront menées (vente de bics, journée récréative Halloween, marché de Noël, repas, tournoi de mini-foot...) dont un afterwork qui se déroulera sur le site d’Hornu ce jeudi 26 septembre.