Mécanicien garagiste

    Mécanicien automaticien

     

    Activités

     

    Le mécanicien garagiste entretient, répare et règle les organes mécaniques des véhicules à moteur. Il effectue les révisions et les contrôles périodiques, il fait les vidanges et remplace les pièces usées ou défectueuses. Il procède à la mise au point du moteur : allumage, carburation, injection, transmission.

    Il règle les éléments mécaniques, électriques, hydrauliques et pneumatiques. Si le véhicule est accidenté ou en panne, il établit un diagnostic, localise la panne ou les organes mécaniques endommagés et assure la réparation.

     

     

    Conditions de travail

     

    Les conditions de travail diffèrent d’une entreprise à l’autre. Dans un petit garage, le mécanicien utilise sa boîte à outils, se glisse sous le véhicule, sur un sol de béton maculé de taches d’huile.

    Dans un établissement moderne, le mécanicien dispose d’un équipement sophistiqué dans un environnement propre. Le mécanicien garagiste peut aussi se déplacer à l’extérieur pour réparer un véhicule en panne.

    Les horaires peuvent varier en fonction des périodes de pointe.

     

     

     

     

    Qualités requises

     

    Le mécanicien garagiste a une bonne condition physique qui lui permet soit de rester debout, soit d’adopter des positions très inconfortables. Il a le goût de la mécanique et une bonne habileté manuelle. Il exerce son sens de l’observation pour déceler les pannes ou les mauvais fonctionnements.

    Consciencieux et rigoureux, il se sent responsable du véhicule qui lui est confié. Il peut s’adapter aux évolutions technologiques importantes dans le secteur de l’automobile.

     

     

    Remarque(s)

     

    Le mécanicien garagiste doit avoir une bonne vision des couleurs. Il ne souffre pas d’allergie aux graisses, solvants, lubrifiants, et supporte les vapeurs d’essence.