L’Ecole du Futur de Mons se fait remarquer sur la toile

    L’Ecole du Futur de Mons se fait remarquer sur la toile

    Pas toujours évident pour les ados de développer leur créativité en cette période de crise sanitaire. Il faut rester actif et créatif diront certains. Les journées semblent longues. Etre enfermé à longueur de journée et de soirée se révèle être une sorte de punition. Pourtant certains osent l’aventure de relever des challenges. C’est le cas des élèves du cours de français de l’option littéraire de l’EDF de Mons qui ont participé au Festival du Film Confiné. Festival initié et mis en place par l’ASBL Indications. Et le moins que l’on puisse dire c’est que le défi a été relevé avec brio.

    Noah1

    Le but ? Réaliser une vidéo de moins de minutes. Ecrire, scénariser, développer, tourner, monter, le tout avec les moyens du bord. Difficile de faire autrement de toute façon lorsque l’on est assigné à résidence. C’est ainsi que Noah Vincke, élève de 4e littéraire s’est mise au travail pour créer son film. Elle a ainsi cogité, dessiné, choisi ses acteurs, ses héros, son réalisateur aussi pour donner naissance au film « Léo et Mam, Espionnage et Salon ». Difficile de croire que les héros du film sont ses propres chats et que le réalisateur s’appelle papa. Cette aventure familiale, inédite a porté à coup sûr du fruit. « L’idée paraît simple et accessible surtout lorsqu’on a le cliché de l’ado hyper connecté en tête mais il n’en est rien. Souvent on pense que les ados maîtrisent toutes les technologies de tournage et de montage, il n’en n’est rien, de par mon expérience professionnelle, je constate que les ados aiment être encadrés et formés pour réalisés des petites vidéos. J’apprécie que ce genre de projet durant ces moments particuliers soit proposé aux élèves » signale d’emblée StephenVincke, photographe, papa de Noah.

    Noah 2

    « Je suis passionnée de dessin et de littérature, j’ai directement adhéré au projet. Le thème suggéré de l’espionnage est souvent relié aux hommes et mettre les animaux dans ce projet m’a paru une évidence, ils sont les espions de notre quotidien, ils nous surveillent, nous analysent, nous épient. L’idée était toute trouvée » nous relate Noah. Tout a été très vite, Noah s’est plongée dans le dessin pour assembler son fil conducteur. Les chats se sont transformés en stars digne d’Hollywood de par leur jeu et leur sérieux. Le tout sous l’œil avisé de papa réalisateur. Le dessin haut en couleurs a pris forme, les images sont de qualité, le montage tient la route. Les buts sont atteints ; rester en éveil malgré les circonstances, créer de grandes choses avec de petits moyens et des idées. Mais surtout la mise en valeur de ces jeunes qui ont rejoint l’aventure. Le film a été envoyé aux organisateurs et l’explosion de joie a été totale lorsque le film a été « remarqué » par les professionnels qui distribuent des prix chaque semaine. « Cela fait plaisir bien évidemment de voir son projet aboutir, nous n’avons pas remporté le 1er prix mais peu importe, je suis heureuse d’avoir participé et le fait que le film ait pu interpeller me réjouit, c’est chouette pour moi, mon école et ma prof de français, Mme De Ridder » précise encore Noah. Sébastien Mielcarek, coordinateur de l’Ecole du Futur ne peut que féliciter l’initiative « Un projet comme celui-là est enrichissant tant pour les organisateurs que pour notre école, nous faisons toujours le maximum pour être en phase avec le terrain et ces circonstances difficiles ont malgré tout permis de voir nos élèves s’épanouir et démontrer leur talent ». Tout est bien qui finit bien selon la formule consacrée.

    Le film : Léo & Mam - Espionnage & Salon

    www.etudierenhainaut.be