Forêt urbaine : les étapes de la plantation

    Forêt urbaine : les étapes de la plantation

    15 essences indigènes ont été retenues pour la création de la forêt. Des fiches reprenant les informations principales pour chaque essence ont été réalisées par les élèves de l'IMP René Thône. Elles seront utilisées lors d'activités en classe avec les élèves.

    Voici la liste de celles-ci :
    Rhamnus frangula => bourdaine
    Sorbus aucuparia => sorbier des oiseleurs
    Acer campestre => érable champêtre
    Betula verrucosa 'BE Entre les bois' => bouleau verruqueux
    Carpinus betulus => charme
    Cornus mas => cornouiller sauvage
    Corylus avellana => noisetier
    Crataegus monogyna 'BE Nassogne' => aubépine
    Euonymus europaeus => fusain d'Europe
    Fagus sylvatica 'BE 08 Ardenne' => hêtre
    Prunus cerasifera 'Myrobolana' => myrobolon (cerisier )
    Malus sylvestris 'BE Philippeville' => pommier sauvage
    Quercus petraea 'FR QPE201' => chêne sessile
    Quercus robur 'BE Minières' => Chêne pédonculé
    Sambuccus nigra 'BE Ardenne' => Sureau à baies noires

    Les jeunes plants d'arbres étaient pour la plupart en motte ou godet forestier. 30 plants de chaque essence ont été plantés, ce qui représente 450 plants sur 150 m2 (3 plants par m2). La plantation s'est faite aléatoirement, de manière à bien mélanger les essences sur la parcelle.

    Les plants de deux essences n'ont pas été livrés en godet mais sous forme de racines nues. Il a donc fallu préparer un pralin (mélange de compost, eau et poudre d'argile) afin d'enrober les racines. Cet enrobage va permettre d'éviter le dessèchement des racines et former une gaine protectrice autour de ces dernières. Cela facilitera la reprise en améliorant le contact entre les racines et la terre.

    Les élèves de l'IMP René Thône aidés par ceux de l'Institut Jean Jaurès ont ensuite planté les arbres et arbustes qui constitueront la forêt. Création des trous dans le compost*, mise en place des plants et remplissage du trou avec la terre qui a été mise de côté, légère compaction du sol autour des racines. 
    * Le compost qui a été placé précédemment est produit par le département Espaces verts de la Province de Hainaut , un département de Hainaut gestion du Patrimoine à partir des tailles et des tontes réalisées dans les établissements.

    Des activités qui ont rythmé une matinée autour d’une belle collaboration et coopération entre les deux écoles !