Simuler pour contrer les accidents

    La démarche pédagogique de l’Institut Provincial d’enseignement Technique et professionnel de promotion sociale (IPETPPS) à Farciennes vise à se rapprocher le plus possible de la réalité du terrain. L’arrivée d’un simulateur de chariot élévateur va contribuer à l’apprentissage des étudiants magasiniers-caristes.
    "Nous avions soumis une demande auprès de l’asbl CREPT pour acquérir un simulateur ACREOS (32.000€) qui permet de pratiquer des exercices de manipulation et de gerbage (mise en hauteur de palettes dans des racks). Et l’administration l’a accepté !" explique le directeur Pierre Flament.

     

    Dans le cadre de leur formation initiale, les étudiants confrontent leurs acquis au milieu professionnel lors de stages en entreprise ou institution. Durant leur apprentissage, ils bénéficient aujourd'hui d’un outil de simulation. "La mise en situation est une élément important de l’apprentissage des étudiants. Nous possédons du matériel motorisé de manutention et de levage et motorisé tels que des chariots élévateurs (frontal et latéral), un gerbeur. Il faut être attentif à la conduite en sécurité avec ce type d’engins. Ce simulateur peut placer les étudiants devant un problème, les mettre face à une situation dangereuse, sans courir le moindre risque. Il permet de s’entrainer avant de passer sur un véritable engin. Cela réduit les risques d’accident et diminue l’appréhension. De plus, cet outil est personnalisable et modulable; le professeur peut organiser des séquences pédagogiques et même intégrer des questions à choix multiples qui apparaissent à l’écran".

     

    Cette formation de 8 mois propose des cours de gestion d'un magasin et d'un entrepôt, de produits dangereux et de documents ; d’une approche qualité ainsi que de technologie chariot élévateur, de mécanique et stabilité, d’arrimage des marchandises, de sécurité et d’informatique. Un stage de 3 mois en entreprise est aussi au programme.

     

    La prochaine formation démarre en janvier !

    Un métier en pénurie !
    « Incitant + » a été mis en place par le Ministère de l’Emploi et de la Formation pour inciter les demandeurs d’emploi à se former à un métier considéré comme « critique » ou en pénurie.
    Trois dispositions concrètes sont prévues pour les apprenants.
    L'incitant de 350 euros à proprement parler, une préparation à un entretien d'embauche (sous forme d'un court module) et la promesse d'un entretien d'embauche.
    A savoir : le Centre de Validation de Compétences de Charleroi Hainaut Sud est attaché à l’école, Il va prochainement être agréé pour délivrer le brevet cariste sur base d’une épreuve de compétences. Le personnel provincial y sera formé pour vérifier leur niveau de compétences pour utiliser en sécurité ce type d’équipements.

    Infos
    Rue du Puis communal 114 à Farciennes
    071/403 532
    Contrat Forem F70bis + incitants métier en pénurie