Immersion dans l'univers de la cour d'assises

    Dans le cadre du cours de sciences sociales, les étudiants de 6ème année ont eu l’opportunité d’assister à un procès à la Cour d’Assises du Hainaut. Durant quatre jours, ils ont eu l’occasion d’approcher les différents acteurs de la justice et de mieux comprendre la réalité du monde judiciaire.

    Le lundi 4 février, la journée a débuté par la lecture de l’acte d’accusation par le ministère public (homicide volontaire). La Présidente de la Cour a ensuite procédé à l’interrogatoire de l’accusé. En seconde partie de journée, la juge d’instruction et les représentants des forces de police ont exposé les différents éléments de l’enquête (indices et témoignages). Enfin, les experts médico-légaux sont venus présenter les conclusions de leurs rapports d’analyses (médecin légiste, psychiatre et psychologue).
    Le mardi 5 février, la Présidente de la Cour a procédé à l’interrogatoire des témoins de moralité de l’accusé et de la victime. L’audition de ces nombreux témoins vont permettre aux jurés de statuer sur la culpabilité de l’accusé à la fin des débats. Dans le courant de l’après-midi, le Procureur du Roi et les avocats des différentes parties ont présenté leurs plaidoiries. Ce fut un débat fort intéressant et très intense.
    Le mercredi 6 février, les avocats des parties civiles et de la défense ont formulé les répliques en réponse aux plaidoiries.
    La présidente de la Cour a ensuite exposé au jury les modalités des délibérations.
    Le jury s’est retiré en huis clos pour statuer sur la culpabilité de l’accusé et sur la peine éventuelle.
    Après plusieurs heures de délibération, les jurés ont déclaré l’accusé coupable d’homicide volontaire et l’ont condamné à une peine de 30 ans de prison.

    Ce procès suscitera-t-il de nouvelles vocations ?

    51291842 2011115389010098 2897900763453849600 o