Marion, 13 ans... la suite de notre projet

     Marion APJA

     

    Nous voilà de retour d’une semaine de classe verte inoubliable à Saint-Vaast ! Entre les montages du décor, les tournages et les prises de son, les élèves se sont surpassés pour mener à bien un projet de grande envergure.

    Pour rappel, les classes des sections « Horticulture » et « Secrétariat » de l'Athénée Jean d'Avesnes réalisent une nouvelle adaptation cinématographique du roman "Marion, 13 ans pour toujours" afin de dénoncer le harcèlement scolaire.

    Le premier jour fut relativement calme. Après avoir posé les valises et visité les lieux, nous avons mis en place le décor. Les plans ayant été faits à l’avance par les machinistes, cette étape fut rapidement clôturée. Nous avons ensuite répété une dernière fois les textes et réalisé quelques scènes de « harcèlement » avant de nous lancer dans la grande aventure du procès…

    Les autres jours furent plus studieux puisqu’il s’agissait de tourner l’ensemble du procès d’Alice Duprès, notre personnage principal. Les caméramans se sont donc mis en place, le perchiste a empoigné son arme ultime et les acteurs ont revêtu leur nouveau costume. Le premier à se lancer était Lucas, l’Avocat de la défense, qui, dans une plaidoirie mémorable, nous a démontré tout son talent d’homme de loi.

    Ensuite, les témoins se sont enchainés, non sans professionnalisme, déclinant évidemment toute responsabilité quant au harcèlement dont le personnage principal a été victime. Salématou, avocate de l’accusée, a clôturé ce tournage par une magnifique prestation qui sera certainement un grand moment d’émotions. Certes, il y eut des moments d’hésitations ainsi que des prises qui auront une place de choix dans le bêtisier, mais tous les élèves se sont investis pour que ce film devienne leur chef d’œuvre.


    Ce voyage a également été riche en surprises et en rebondissements. Dans un premier temps, certains professeurs de l’Athénée Provincial Jean d’Avesnes ont pris de leur temps afin de venir rendre une petite visite aux élèves et montrer ainsi tout leur soutien pour ce projet. La directrice, chargée de petits pains et de croissants, a également tenu à passer une matinée de dépaysement à Saint-Vaast afin d’observer l’avancée du tournage et annoncer notre participation au concours organisé par l’association de Nora Fraisse, « Marion La main tendue ».

    Pour terminer, l’équipe de « C dans la poche » nous a fait le plaisir de venir tourner un reportage sur notre film afin de le promouvoir à la télévision et sur les réseaux sociaux. Bref, une semaine chargée en émotions…


    Et puis, le dernier jour pointa doucement le bout de son nez. Après une soirée de bal bien rythmée, les élèves se sont levés avec un brin de nostalgie et ont doucement replié bagages, emportant avec eux un sac de souvenirs et de fous rires.


    Lorsque les professeurs les ont retrouvés, après un weekend de repos bien mérité, les élèves étaient encore tout en joie des moments qu’ils venaient de vivre et partager. Les classes, qui se côtoyaient très peu avant, étaient mélangées et le groupe très soudé.


    Maintenant que les scènes sont bouclées, il ne reste plus que le montage de ce film qui est attendu impatiemment…