La sérigraphie à l'IJJ

    La sérigraphie de Jean Jaurès et ses copies conformes

    L’Institut Provincial d’Enseignement Secondaire Jean Jaurès intègre de nouvelles technologies dans son enseignement. Les élèves de la section de 5e et 6e « Assistant aux métiers de la publicité » ont un atelier de sérigraphie digne des professionnels !

    « Il existe une grande demande pour ce type de métiers, plusieurs sociétés sont situées dans la région et de ce fait, les élèves trouvent rapidement un lieu de stage. » explique Fabian Pede, le directeur. « S’ils le désirent, ils peuvent prolonger vers une 7e « Complément en techniques publicitaires » pour obtenir le CESS (Certificat d'Enseignement Secondaire Supérieur) pour poursuivre dans le supérieur. »
    Les élèves suivront notamment des cours de dessin technique, de graphismes publicitaires, de prépresse, de technologie, de publicité… Et pourront tester leur acquis sur toute une série de machines dont certaines viennent d’être achetées pour la rentrée !
    Un équipement de pointe
    Les élèves peuvent réaliser des impressions sur bois, carton, papier et tous types de textiles ; soit via la sérigraphie soit par la technique de transfert.

    « L’atelier est équipé d’une insoleuse, qui peut transférer les images et les couleurs choisies sur des supports adaptés, comme les tee-shirts et les casquettes ; d’un carrousel manuel : une machine à imprimer des vêtements ou des sacs ; d’une jeannette qui permet de réaliser une personnalisation de très haute qualité. Ce sont des équipements de haute précision qui complètent les articles de sérigraphie de mesure » explique Anouk Boulanger, professeur. « Nous avons aussi une table aspirante qui sert à aspirer le support pour le maintenir "plaqué" contre le plan de travail. C’est Idéal pour les supports papier ! Nous avons un four conçu pour le séchage rapide de tout type d’'encre et de laques, un tunnel de séchage qui permet de sécher les feuilles de transfert » poursuit Cathy Carette. « Sans oublier la presse pour le transfert à chaud sur tee-shirts, tasses, casquettes, et assiettes. Nous avons acquis le logiciel RIP pour produire des typhons. Le typon est l'ensemble des films qui permet d’insoler puis de graver chimiquement la plaque qui servira à imprimer. Ce sont des techniques très professionnelles ». précise Carine De Gennaro.