Aimer les gens, la priorité au Nursing

    Aimer les gens, la priorité au Nursing

     

    Il faut aimer les personnes pour embrasser certains métiers utiles, directement en prise avec l'humain et sa vie de tous les jours. Infirmier, aide familial, assistant social, aide-soignant, aspirant en nursing, agent d'éducation… sont de ceux-là. Dans la région, le Nursing du Centre en a fait sa spécialité.
    Sur ses implantations de Manage et de La Louvière, c'est L'école de référence qui forme à ces métiers de soins, de santé, d'accompagnement et d'éducation avec une expertise de plus de 60 ans. "Oui, il faut beaucoup d'humanité à la base. Et aussi une belle ouverture d'esprit. Nos élèves sont des professionnels qui accompagnent, soignent, aident et rendent service Mais ils vont souvent devoir réagir la tête froide face à des urgences et des situations qui pourraient les désarçonner", témoigne Stéphanie Stevens, la directrice de l'école.
    Ils vont aussi entrer dans l'intimité de leurs patients. Face à la fragilité de certains et leur désarroi parfois, ils auront besoin de faire preuve d'anticipation, de tact, de tolérance, de patience, de gentillesse, d'écoute, d'empathie, de déontologie et de respect. "Sans compter un bon mental, une liberté de pensée et de l'indulgence", ajoute-t-elle.


    Le tous terrains très vite
    Sociologue de formation, Stéphanie Stevens indique que ces qualités et aptitudes humaines se développent au fil du temps et des expériences. "Cependant, notre école veut plonger très vite les jeunes dans les situations de terrain et les univers de travail les plus variés et concrets pour qu'ils voient assez tôt comment aborder leur futur métier", précise-t-elle.


    Des métiers utiles
    Prendre soin, dans un home, de personnes âgées atteintes de démence sénile auxquelles, chaque jour, il faudra répéter les choses sans espoir de progrès, c'est une expérience différente que travailler comme aide-soignante dans un service oncologique, ou comme infirmière à domicile ou dans un service néonatal avec des bébés dont la vie tient à un fil, avec des parents à soutenir psychologiquement.

    Et l'éducateur qui encadre les études, les récrés, les temps de midi, les sorties dans un athénée, n'est pas l'éducateur qui accompagne les sorties du mercredi après-midi des enfants placés par le juge dans une structure d'accueil parce que les parents sont déficients, drogués, en prison...


    Un regard libre
    "Gérer son stress, travailler en équipe, aborder les publics variés, cela s'apprend. Nous multiplions les occasions pour nos élèves d'engranger des expériences utiles. Cela nous paraît aussi essentiel que l'apprentissage des gestes techniques propres aux métiers", confie une enseignante en diététique, en mode fabrication de "crêpes" avec ses élèves et les résidents des cantous de Mariemont Village.


    "Nous veillons à développer l'esprit critique de nos jeunes, leur regard doit être libre. Nous vivons dans un région multiculturelle avec d'importantes niches de pauvreté, beaucoup de nationalités différentes, des réfugiés, des religions, us et coutumes sur lesquels nous ne devons pas poser de jugement personnel. C'est pour aiguiser leur regard et leur pensée que nous organisons des sorties culturelles, des voyages. Nous menons aussi des actions telles que la récolte de vivres pour les sans-abri ", ajoute Stéphanie Stevens.


    Au Nursing, tout concourt à l'épanouissement de ces aptitudes. Le dialogue, la concertation, la communication sont suscités. Les équipements sont modernes, neufs et lumineux, avec des petites classes, des périodes de cours de 45 minutes, de la remédiation et du soutien pour tous. Les enseignants sont sensibilisés à l’accompagnement des élèves à besoins spécifiques et à la pédagogie du projet.


    La bienveillance éducative comme fil conducteur et des exigences de formation pointues. Depuis septembre 2019, l’école a mis en place un service d’écoute et d'accrochage interne. "J'aime mon futur métier, parce que j'aime donner et aider. Dans tous mes stages, je reçois de la joie en retour. C'est gratifiant de se rendre utile" conclut une élève.
    De l'amour en retour.

    Infos : Institut Provincial de Nursing du Centre. 13B rue E. Milcamps à 7100 La Louvière
    Tél. : 064/26.31.91
    Facebook : Etudier en Hainaut : IPNC La Louvière Manage
    https://www.etudierenhainaut.be/institut-provincial-de-nursing-du-centre.html