Le pâturage tournant, un projet innovant de l’IPES d’Ath dans le cadre de Wap’Innov

    Le pâturage tournant, un projet innovant de l’IPES d’Ath dans le cadre de Wap’Innov

     

    Dans le cadre du concours WAP’INNOV, l’IPES d’Ath figure parmi les trois écoles sélectionnées en Wallonie picarde et va défendre un projet innovant sur le thème “digital/végétal”.

    Notélé, Entreprendre.Wapi, l’Agence de Stimulation économique et le Fablab de Wallonie picarde ont imaginé ce concours pour récompenser le potentiel d’innovation des startups et entreprises et écoles de Wallonie Picarde. C’est à cette occasion que le projet scolaire prendra sa forme collective et sera dévoilé.

    Claude Michiels, responsable de la section agricole de l’IPES d’Ath revient sur ce challenge qui a débuté en janvier dernier :
    « M’inspirant des activités agricoles de la Ferme expérimentale et pédagogique du CARAH, l’idée suggérée aux deux autres écoles a été de concevoir une maquette de 4m50 sur 1m50 illustrant un pâturage tournant. Très vite, chaque école, en fonction de sa spécificité technique a pris son rôle dans le projet ».

    La maquette sera divisée en trois parcelles de couleurs différentes simulant la hauteur de l’herbe et entourée de part et d’autre de haies. Cinq vaches robotisées y rumineront paisiblement. Grâce aux robots « clôtures », capables de détecter qu’une des parcelles est trop pauvre en nutriments, les vaches suivront les clôtures mobiles sans se rendre compte du changement de pâturage.

    Un projet complet et complexe à développer mais qui s’appuie sur le talent et la créativité des jeunes des trois écoles !

    A l’Institut Provincial d’Ath, la section Agriculture s’est chargée d’expliquer le concept de pâturage tournant, la section Nature et Forêts réfléchit aux essences composant les deux haies et la section Informatique programme les robots « vaches » Thymio.
    Julien Murey, enseignant en informatique et deux de ses élèves présentent une étape de leur travail :
    « Le travail sur ce projet s’est réalisé avec nos élèves de 6e technique de transition informatique. Sur bases des fonctionnalités des robots « Thymio » équipés de capteurs, les élèves sont amenés à les programmer afin que les vaches « robots » se déplacent, s’arrêtent dans la parcelle sans percuter les autres animaux ni les clôtures mobiles. Si nous avions eu plus de temps, et si nous étions entièrement en présentiel, la programmation des robots aurait pu être beaucoup plus fine et ressembler à la mobilité d’un vrai troupeau de vaches ».

    Au Collège Technique Saint-Henri de Mouscron, les sections scientifiques industrielles et électromécaniques finalisent la programmation des robots « clôtures ».
    Et l’Institut Don Bosco de Tournai, avec ses sections infographie et images de synthèse 3D, développe le marketing et l’habillage des robots « vaches » et « clôtures ».

    Si jusqu’ici, chacun a avancé sur le projet de son côté, les élèves et leurs professeurs se rencontreront pour la première fois, lors de la finale du 17 mars au Fablab, pour démontrer qu’ensemble, innover et créer est bien plus efficace.

    Les trophées WAP’INNOV seront remis aux lauréats lors d’une cérémonie publique diffusée en direct sur Notélé, le 17 mars prochain à 20h.