Le Sport-Études Tennis, une nouvelle section à l'APJA !

    Le Sport-Études Tennis, une nouvelle section à l'APJA !

    L'Athénée Provincial Jean d'Avesnes (APJA) de Mons propose à ses étudiants une nouvelle section, le Tennis-Études, ainsi que des formations vers des métiers en pénurie

     

    Le lancement de l'année scolaire 2021-2022, c'était déjà ce jeudi 20 mai.

    En effet, Monsieur Pascal Lafosse, Député Provincial, et Monsieur Vincent Deghilage, Inspecteur Général Direction Générale Régionale des Enseignements de Mons-Borinage organisaient une conférence de presse afin de dévoiler les nouvelles sections que pourront fréquenter nos étudiants l'an prochain.
    Plus que jamais, l'enseignement provincial offre un panel de formation très riche et en phase avec le marché du travail.

    À l'Athénée Provincial Jean d'Avesnes, septembre 2021 marquera l'ouverture d'une 4ème section Sport-Études.

    Après le football, le rugby et le basket, la balle jaune fera son apparition parmi les disciplines de la filière sport-études proposées aux élèves de l’APJA. Pour ce faire, la Province de Hainaut a décidé de nouer un partenariat avec le Tennis Club d’Havré, dont l’expertise en la matière n’est plus à démontrer. Ses infrastructures de haute qualité, la pédagogie de ses formateurs et la réputation de son école de jeunes (près de 400 affiliés) sont autant d’arguments qui ont convaincu le Député d’accorder sa confiance aux dirigeants de ce fleuron du sport montois.


    Les élèves de 3e, 4e, 5e et 6e secondaire inscrits pour l’année scolaire 2021-2022 auront accès à cette nouvelle section, laquelle comprendra sept heures de sport spécifique : 5 de tennis et 2 de conditionnement physique. Ce cursus se veut exigeant et complet avec le maintien des heures plus classiques tels que le français (5h), les mathématiques (5h en 3ème et 4ème et 4h en 5ème et 6ème) ou les langues (4h).

    Une formation générale de qualité, donc, puisqu’elle débouchera sur un CESS, en donnant l’accès à des études supérieures.

     

    Outre cette nouvelle section, la conférence de presse a permis de mettre en lumière notre filière horticole, faisant partie de métiers en pénurie. À la fin de leur cursus, l'embauche est garantie !


    L'OUVRIER QUALIFIE EN HORTICULTURE (FONCTION CRITIQUE DANS LE DEUXIEME DEGRE PROFESSIONEL)

    La formation est proche de la fermeture par manque d’engouement des élèves alors que dans cette filière, il y a un espoir de carrière durable pour l’élève qui fait le choix de ce métier. Le futur diplômé devra être capable :
    - de maîtriser les gestes techniques propres aux différentes interventions sur les végétaux
    - d'avoir une bonne connaissance de la physiologie des plantes
    - d’être capable de reconnaître les végétaux
    - d'être motivé(e) et capable d'assumer sa formation permanente
    - d'avoir conscience qu'il/elle fait partie d'une entreprise, de travailler en équipe
    - d'avoir le sens de l'observation permanente afin de déceler rapidement les problèmes qui gênent le développement des plantes
    - de pouvoir réagir, par raisonnement et utilisation de ses acquis, face à une situation, un problème
    - de s'adapter aux contraintes du métier
    - de prendre conscience de son rôle dans la protection de l'environnement
    - de respecter le végétal, de respecter les règles de sécurité.

    LE TECHNICIEN EN HORTICULTURE (FONCTION CRITIQUE DES LE DEUXIEME DEGRE EN TECHNIQUE DE QUALIFICATION).

    Ces derniers temps, et pour cause, on a attaché une grande importance à l'horticulture, à son évolution et à ses structures de production. Les progrès de la science et de la technologie ont transformé profondément ce secteur.
    L'horticulteur/l’horticultrice est à la fois un(e) chef d'exploitation et manager, un technicien/une technicienne et un exécutant/une exécutante.
    En tant que chef d'exploitation et manager il/elle a la responsabilité
    - du choix de développement de l'exploitation
    - de l'adaptation de ses schémas de production
    - de la gestion journalière de ses spéculations
    - de la commercialisation de ses productions
    - des relations avec le monde professionnel
    - de participer à la vie associative locale
    - de donner une bonne image de marque de son métier


    En tant que technicien/technicienne, il/elle doit décider des moyens pour arriver à la production la plus performante économiquement. Pour prendre une décision, il/elle doit pouvoir se baser sur de solides connaissances de base techniques (chimie, biologie, physique, botanique, pédologie, ...) afin de conduire son action de manière dûment raisonnée et justifiée.
    En tant qu'exécutant/exécutante il/elle doit effectuer la mise en pratique de la technique par le maniement du matériel vivant, l'application des produits, l'utilisation d'outils, matériels et équipements de plus en plus sophistiqués.
    La profession est donc caractérisée, et elle le sera encore plus à l'avenir, par :
    - une haute compétence technique et de gestion. L'horticulteur/l’horticultrice évolue dans un monde qui ne tolère plus de droit à l'erreur, la marge étant très étroite entre les coûts de production et les prix de vente
    - une bonne faculté d'adaptation aux innovations de plus en plus fréquentes et notamment l'introduction de la gestion informatisées au niveau de la comptabilité, de la conduite des cultures, des équipements.
    Le technicien/la technicienne en horticulture est aussi un(e) gestionnaire incontournable de l'environnement.Il/elle s'implique donc dans la protection de celui-ci et il/elle doit raisonner ses choix dans le cadre du "Plan d'Environnement pour le développement durable". Dans cette filière, il y a également peu d’inscrits alors qu’elle est porteuse d’emploi.

    Découvrez le repartage réalisé par la cellule communication à l'occasion de cette conférence de presse.

     

    Sur le Plateau Mons-Borinage, ce sont pas moins de 35 sections qui ont été mises en avant lors de cette conférence de presse.

    Voici un condensé, école par école, des nouvelles sections ou sections en pénurie dans l'enseignement secondaire :

    ENSEIGNEMENT DE PLEIN EXERCICE

    ACADEMIE PROVINCIALE DES METIERS
    Complément de vente en parfumerie (7e professionnelle)
    Mécanicien.ne d’entretien (5ème et 6ème professionnelle).
    Technicien.ne mécanicien.ne automaticien.ne (5ème et 6ème technique de qualification)
    Agent.e d’accueil et tourisme (5ème et 6ème technique de qualification)

    ATHENEE PROVINCIAL JEAN D’AVESNES
    Sport-Études Tennis (3ème, 4ème, 5ème et 6ème technique de transition)
    Ouvrier.e qualifié en horticulture (3ème, 4ème, 5ème et 6ème professionnelle)
    Technicien.ne en horticulture (3ème, 4ème, 5ème et 6ème technique de qualification

    ECOLE DU FUTUR DE MONS
    Théâtre et art de la parole (5ème et 6ème technique de transition)
    Audiovisuel (5ème et 6ème technique de transition)

    INSTITUT D’ENSEIGNEMENT SECONDAIRE PARAMEDICAL PROVINCIAL
    Aide-familial(e) (5ème et 6ème professionnelle)
    Aide-soignant(e) (7ème professionnelle)

    LYCEE PROVINCIAL D’ENSEIGNEMENT TECHNIQUE DU HAINAUT
    Technicien.ne en images de synthèse (7ème technique de qualification)
    Complément en techniques publicitaires (7ème professionnelle)
    Complément en techniques spécialisées de restauration (7ème professionnelle)

    LYCEE PROVINCIAL HORNU-COLFONTAINE
    Technicien.ne en Maintenance en Diagnostic de l’Automobile (7ème technique de qualification)
    Technicien.ne du froid (5ème Technique de Qualification)
    Technicien.ne spécialisée en métré et devis (7ème technique de qualification)
    Le carreleur (5ème et 6ème professionnelle)


    ENSEIGNEMENT EN ALTERNANCE

    CEFA – ACADEMIE PROVINCIALE DES METIERS
    Maquillage et soins des mains (2e degré)
    Soins du corps, beauté des mains et des pieds (3e degré)
    Opérateur de maintenance des drones (2e degré)
    Opérateur de des drones (3e degré)
    Technicienne en maintenance de systèmes automatisés industriels (7e TQ) Aide-ménagère (2e degré)
    Aide-familiale (5e professionnelle)
    Aide-soignante (7e professionnelle)
    Métallier (2e degré) – Implantation de Jemappes

    CEFA - ATHÉNÉE PROVINCIAL JEAN D’AVESNES
    Complément en techniques d'ebseignement de l'équitation 
    Complément en mécanique agricole et/ou horticole
    Horticulteur.trice spécialisé.e en aménagement des parcs et jardins