Rencontre avec Giulia, ancienne élève de l’IPCD Binche

    Rencontre avec Giulia, ancienne élève de l’IPCD Binche

    Giulia Errico est une ancienne élève de l’institut Provincial Charles Deliège, à Binche. Désormais étudiante en deuxième année de bachelier en assistante de direction, elle démontre que ses études secondaires dans la section « technicien de bureau » lui ont fourni les compétences utiles pour affronter l’enseignement supérieur.

    La formation proposée à l’IPCD est très complète. Les étudiants y apprennent tout ce qui concerne le côté administratif et comptable : gestion du courrier et des e-mails, appels téléphoniques de qualité, accueil des visiteurs, rédaction de rapports et prise de notes, établissement d’une facture … L’aspect informatique est également mis en avant, avec l’apprentissage de divers logiciels tels que des tableurs, des traitements de textes et des logiciels de présentation.

    Grâce à cet enseignement, Giulia a pu obtenir des dispenses lors de sa première année dans le supérieur. Elle précise encore que son cursus en technicien de bureau lui a apporté des avantages dans la compréhension de la matière grâce à la qualité de la formation.

    Mais l’IPCD ne se contente pas d’un apprentissage théorique. Des stages sont aussi organisés dès la cinquième année pour que les élèves découvrent la réalité du terrain. Cela leur permet d’appréhender au mieux le métier et d’en avoir une vision différente de ce qui est proposé en cours. C’est une étape très importante du cursus car, comme le dit Giulia, c’est ce qui lui a réellement permis de savoir qu’elle voulait continuer dans cette voie.

    Lors de ces stages, ce sont des aspects fort variés qui sont vécus par les étudiants, en fonction des branches dans lesquelles ils postulent. Car les opportunités de métiers sont effectivement très larges : les milieux hospitaliers, les indépendants, les écoles, les milieux administratifs … Autant de possibilités d’exercer autrement le même métier !

    A la fin de la sixième année, ce sont des adolescents avec un bagage théorique et pratique conséquent qui sortent de l’IPCD. Deux choix s’offrent alors à eux : s’engager directement dans la vie active, où leurs acquis leur permettront d’effectuer plus aisément les tâches qui leur seront confiées, ou poursuivre des études supérieures comme Giulia, grâce à ces mêmes compétences obtenues au cours de la formation en technicien de bureau.

    https://www.etudierenhainaut.be/institut-provincial-charles-deliege.html